EtherPad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Etherpad
Logo
Logo

Interface d'édition
Interface d'édition

Développeur Fondation Etherpad
Première version 19 novembre 2008
Dernière version 1.5.6 (16 avril 2015)
État du projet En développement
Écrit en Scala (Etherpad), JavaScript et node.js (Etherpad Lite)
Environnement GNU/Linux, Mac OS, Windows
Langue Anglais
Type Éditeur de texte collaboratif en temps réel
Licence Licence libre : Apache 2.0
Site web etherpad.org

EtherPad est un éditeur de texte libre en ligne fonctionnant en mode collaboratif et en temps réel.

Il permet à plusieurs personnes (16 par défaut) de partager l'élaboration simultanée d'un texte, et d'en discuter en parallèle, via une messagerie instantannée.

Il peut avoir des usages pédagogiques, notamment pour l'apprentissage collaboratif.

Fonctionalitées[modifier | modifier le code]

Logo de la fondation EtherPad

Le système ne requiert ni installation, ni inscription, il suffit d'avoir une connexion internet et un navigateur web, puisque c'est une application en ligne. EtherPad (la partie reçue par l'ordinateur client) est écrit en JavaScript.

N'importe quel utilisateur peut modifier un document, nommé pad. Chaque pad a sa propre URL, et chaque personne qui connait ce lien peut modifier le contenu du pad et participer au chat associé. Chaque participant est identifié par une couleur et un nom ou pseudo.

Le logiciel enregistre automatiquement le document, à très courts intervals, ce qui permet à tous les participants d'avoir l'impression d'éditer instantanément entre eux. Ils peuvent aussi enregistrer des versions spécifiquements, des "images" (enregistrement à un moment donné de l'état actuel du document). Il est possible d'importer et de télécharger le document aux formats HTML, Open Document (OpenOffice ou LibreOffice), Microsoft Word, ou PDF.

Ainsi, les contributions de chacun apparaissent immédiatement sur l'écran de tous les participants, et chaque ajout qu'il fait est signalé par cette couleur.

Une fenêtre de messagerie instantanée est également disponible, elle aussi utilisant le système de couleur dans le nom des expéditeurs. Il est possible de la laisser sur le côté droit de l'écran, mais elle peut être cachée et invisible pour l'utilisateur si il le souhaite.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'application a été lancée le 19 novembre 2008 par David Greenspan, Aaron Iba et J.D. Zamfirescu (ces deux derniers travaillaient auparavant pour Google). Ils ont ensuite été rejoint par l'employé lui aussi de Google Daniel Clemens et le designer David Cole. Le site original était etherpad.com.

Le 4 décembre 2009, Google rachète AppJet, la société qui possède le logiciel et il est annoncé que cette application collaborative sera proposée sous licence Open Source[1].

Le 17 décembre 2009, Google libère les sources d'EtherPad sous licence Apache v2.

Etherpad Lite[modifier | modifier le code]

Framapad
Etherpad-Lite : Chaque participant est identifié par une couleur dans le document qu'il édite.

Etherpad Lite est une refonte complète du logiciel Etherpad original, basé sur différentes fondations et écrite par différents auteurs. Le serveur Etherpad original étant devenu trop complexe et lourd, il a été réécrit complètement avec un serveur JavaScript en utilisant node.js. La librairie permettant la synchronisation automatique, Easysync, est restée la même. La limite de seize éditeurs au même instant est levée avec cette nouvelle version d'Etherpad, ainsi, en théorie un nombre infinie de personnes peuvent éditer le contenu d'un pad Etherpad-Lite au même instant. Actuellement, la majeur partie des serveurs Etherpad utilisent la version Etnerpad Lite. Plus de 50 plugins[2] permettent d'en modifier le comportement et d'ajouter des fonctionnalitées, tels que le support de tableau ou d'une zone d'administration.

Instances publiques d'Etherpad[modifier | modifier le code]

De nombreux particuliers, associations ou entreprises utilisent cet outil en créant différentes instances, lancent le logiciel sur leur serveur ou site Internet. La majorité utilisent Etherpad-Lite. Voici une liste non-exhaussive d'instances francophones[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Rodrigues C (2013) Analyse des interactions lors de l'écriture collaborative en ligne et apports pour l'apprentissage de l'anglais langue étrangère ; Échanger pour Apprendre en Ligne, - hal.archives-ouvertes.fr