Ernst Lossa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernst Lossa, à Kaufbeuren, en avril 1942.

Ernst Lossa, né le 1er novembre 1929 à Augsbourg, Allemagne, et mort le 9 août 1944 à Irsee, en Allemagne, vient d'une famille de Yéniches, un peuple de gens du voyage[1]. Ses parents étaient Christian et Anna Lossa[2].

Il est orphelin, considéré comme enfant difficile et balloté de maison en maison, jusqu'à ce qu'il soit finalement admis à l'hôpital psychiatrique de Kaufbeuren[1]. C'est dans cet hôpital que sa vie prend un dernier tournant épouvantable dans la nuit du 9 août 1944, où il reçoit une injection mortelle de morphine[3]. Il est mort assassiné dans le cadre de l'Aktion T4, à l'âge de 14 ans[3].

Après la Seconde Guerre mondiale, l'histoire de son internement et de son assassinat a été utilisée comme exemple lors de procès contre les crimes des nazis[1].

Le Museo del Giocattolo di Napoli, musée du jouet de Naples, en Italie, est dédié à la mémoire d'Ernst Lossa[4].

Depuis 2007, une rue de la vile d'Augsbourg, où il est né, porte son nom[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (de) Jenische Opfer der Euthanasie am Beispiel des jungen Ernst Lossa! - Jenischer Bund in Deutschland und Europa e.V.
  2. (en) Lossa - Robert Domes, Ancestry.com
  3. a et b (de) Euthanasie im Dritten Reich : Der Tod des Ernst Lossa - Focus online, 14 avril 2008
  4. (it) Ernst Lossa - Museo del Giocattolo di Napoli
  5. (de) Straßenname erinnert an 14-jähriges NS-Opfer - Die Augsburger Zeitung, 22 janvier 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]