Ericameria nauseosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bigelovie puante (Ericameria nauseosa ou Chrysothamnus nauseosus) est un buisson de la famille des Asteraceae originaire des régions arides d'Amérique du Nord. On a identifié 28 sous-espèces de cette plante[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

La plante est présente dans les états américains de l'Utah, de l'Arizona et du Nouveau-Mexique[2]. L'arbuste est présent dans les zones sauvages non entretenues, sur des propriétés abandonnées ou le long des routes[3]. Il peut supporter des conditions arides.

Description[modifier | modifier le code]

photo de quelques fleurs en gros plan
Fleurs

L'arbuste atteint une taille entre 30 cm et 2,3 mètres. Son nom lui vient de l'odeur désagréable qu'il dégage lors de la floraison de ses fleurs jaunes de la fin de l'été jusqu'au début de l'automne. L'arbuste se reproduit par les graines mais aussi par rejet de ses racines. Les feuilles sont longues et fines mais dépendent de la sous-espèce. Les branches sont flexibles, de couleur vert-gris[1].

Durant l'hiver, l'arbuste sert à l'alimentation de nombreux animaux.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'Homme s'en sert comme plante d'ornement dans les régions où l'eau est rare.

Divers[modifier | modifier le code]

Les spécimens qui poussent dans le Bayo Canyon près de Los Alamos au Nouveau-Mexique ont une concentration en strontium-90 plus de 300 000 fois plus élevée qu'une plante normale. Cela est dû à la présence d'une proche usine des traitements des déchets et au fait que la plante confond cet élément radioactif avec le calcium. Ils sont identiques aux spécimens non touchés, et la seule façon de les détecter est d'utiliser un compteur geiger[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Wendy Mee et al. Waterwise, Native Plants for Intermountain Landscapes. Utah State University Press, 2003.
  2. (en) Profil de la plante sur le site de l'USDA
  3. (en) Utah State University Extension.
  4. Masco, Joseph. The Nuclear Borderlands: The Manhattan Project in Post-Cold War New Mexico. Princeton University Press, 2006.