Entelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Atèle.
Entelle
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Entelle » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Entelle gris (Semnopithecus priam)
Entelle gris (Semnopithecus priam)
Taxons concernés

Le terme entelle est le nom vernaculaire donné à des singes de la sous-famille des Colobinae, dont certains sont aussi appelés des langurs. Plusieurs sont sur la liste des espèces menacées d'extinction selon l'UICN.

Étymologie et histoire du terme[modifier | modifier le code]

Entelle est un nom masculin, on dira donc un entelle gris[1].

Entelle n'est pas un mot répertorié dans les dictionnaires anciens de langue française[2].

Le dictionnaire Larousse définit ces singes par leur habitat : « l'Inde et du Sud-Est asiatique », leur comportement « arboricole et mangeur de feuilles » et une particularité anatomique : un « estomac énorme et compartimenté »[1].

Une confusion est possible avec d'autres singes dont le nom est approchant, les Atèles.

Noms français et noms scientifiques correspondants[modifier | modifier le code]

Liste alphabétique des noms vulgaires ou des noms vernaculaires attestés[3] en français.
Note : certaines espèces ont plusieurs noms et, les classifications évoluant encore, certains noms scientifiques ont peut-être un autre synonyme valide. En gras, les espèces les plus connues des francophones.

Physiologie, comportement et écologie[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques générales des entelles sont celles des Colobinae, avec des nuances pour chaque espèce : voir les articles détaillés pour plus d'informations sur leur comportement ou leur physiologie respective.

Caractéristiques communes[modifier | modifier le code]

Les entelles sont des singes arboricoles qui se nourrissent de feuillage. On les trouve en Inde et dans le Sud-Est asiatique[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Entelle », sur larousse.fr (consulté le 4 mars 2011)
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Entelle » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. Attention aux appellations et traductions fantaisistes circulant sur l'Internet
  4. a, b, c et d Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  5. Annexes au Journal officiel des Communautés européennes du 18 décembre 2000. Lire en ligne.
  6. a, b et c (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. ISBN 0-444-51877-0, 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  7. Entelle sur Larousse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]