El Hachemi Guerouabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

El Hachemi Guerouabi

Surnom Le Rossignol
Nom de naissance El Hachemi Guerouabi
Naissance 6 janvier 1938
El Mouradia, Alger
Décès 17 juillet 2006 (à 68 ans)
Zéralda, Alger
Activités annexes chanteur
Genre musical Chaâbi
Instruments Mandole
Années actives De 1953 à 2005

El Hachemi Guerouabi, né le 6 janvier 1938 à El Mouradia et mort le 17 juillet 2006 à Zéralda, est un chanteur algérien de chaâbi. Il figure parmi les grands noms de ce genre musical.

Biographie[modifier | modifier le code]

El Hechemi Guerouabi est né en 1938 d'un père originaire de Sour El Ghozlane (Wilaya de Bouira) et d'une mère originaire de Chlef. Il grandit dans le quartier populaire de Belouizdad (Belcourt). Il joue sa dernière saison de footballeur en 1951-52, sous les couleurs de la Redoute AC en tant qu'ailier droit. Mais il s'intéresse à la musique depuis le début des années 1950. Ses références sont Hadj M'rizek et Mohamed Zerbout. Au music hall "El Arbi", il obtient deux prix, puis il rejoint l'Opéra d'Alger, en 1953 et 1954, où il chante Magrounet Lehwahjeb.

À l'indépendance, face à l'invasion des chansons occidentales et orientales égyptiennes, il fallait trouver une place pour un genre algérien et le chaâbi de l'époque ne faisait pas le poids car il était basé sur des textes anachroniques et son audience se limitait aux cercles restreints des fêtes familiales algéroises.[interprétation personnelle] C'est grâce à l'auteur compositeur Mahboub Bati que Guerouabi s'est fait connaître en Algérie, avec ses chansons comme El Barah (Hier), El Werqa (La lettre). El Hachemi Guerouabi est connu aussi pour ses interprétations des qacidates du melhoun comme Youm El Djemâa (Jour de vendredi), Koul nor de Mbarek Es-Soussi, El Harraz (le cerbère).

Il avait donné, le 4 juillet 2005, un récital de plus de trois heures dans un théâtre de verdure.

Il est décédé le 17 juillet 2006 suite à une crise cardiaque et a été enterré dans le cimetière de son quartier.

Source[modifier | modifier le code]

  • Association culturelle El Hachemi Guerouabi