William Liath de Burgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Liath de Burgh (latin : Camus, anglais : The Grey et français : le Gris), mort le 12 février 1324. Chef de la branche cadette de la famille de Burgh, il contrôla pendant presque un demi siècle le patrimoine familial dans le Connaught.

Origine familiale[modifier | modifier le code]

William ou Guillaume Liath de Burgh était le fils de Guillaume le Jeune de Burgh (anglais William Og de Burgh), lui-même fils cadet de Richard de Burgh. Il était après son cousin-germain Richard Og de Burgh Seigneur de Connaught et Comte d'Ulster le principal seigneur anglo-normand du Connaught. Il fut également à l’origine de la forte influence de la culture gaélique sur sa famille

Biographie[modifier | modifier le code]

La première mention retenue par les Annales de l’activité de William Liath de Burgh se rapporte à l’année 1277. Il participe alors avec son cousin Richard Og de Burgh Comte d'Ulster à la guerre civile qui oppose Brian Ruadh O’Brien roi de Thomond (1268-1277) à son neveu Thoirdhelbach mac Tagd Cael Uisce O’Brien futur roi de Thomond (1276/1284-1306).Cette rivalité était accentuée par l’antagonisme de la Famille de Bourg avec la famille de Clare nouvellement implantée dans l’ouest de l’Irlande depuis qu’elle avait été investie en 1276 par le roi Édouard Ier d'Angleterre de l’ensemble du Thomond sous le nom de Comté de Clare.

Brian Ruadh O’Brien battu par son rival Thoirdhelbach mac Tagd Cael Uisce O’Brien à la bataille de Magh-Gresain est ignominieusement mis à mort par son allié Richard de Clare en 1277[1].Ce crime unit les O’Brien et les De Burgh contre le meurtrier. Il se soldera par meurtre de Thomas de Clare par Thoirdhelbach O’Brien en 1287 et l’expulsion postérieure des de Clare du Thomond.

En 1296 William Liath fonde le couvent des Franciscains de Galway dans lequel nombreux de ses descendants seront ensuite inhumés.

En 1311 William Liath engage une nouvelle guerre au Thomond afin de soutenir Donnchad O’Brien (tué en 1311[2]),le fils de Thoirdhelbach mac Tagd Cael Uisce contre les petits-fils de Brian Ruadh O’Brien : Diarmait mac Donnchad (mort en 1313[3]), Donnchad (tué en 1317[4] ) et Brian Ban mac Domnaill mort en 1350, soutenus par Richard de Clare (mort en 1318) [5] . Bien que Richard de Clare soit défait William Liath est capturé par ses hommes et libéré contre rançon en échange de Diarmait O’Brien qui avait été capturé par les alliés des de Burgh[6] .

En 1315 William Liath est appelé par son cousin Richard Og Comte d'Ulster pour l’appuyer dans la défense de son domaine attaqué par Édouard Bruce le frère du Roi Robert Ier d’Écosse qui avait décidé d’étendre sa guerre contre le souverain anglais à l’Irlande[7] . Les forces des de Burgh sont écrasées à la bataille de Connor le 10 septembre 1315 et William Liath blessé est capturé est envoyé comme prisonnier en Écosse le 15 septembre 1315[8].

En juillet 1316 il est racheté par Richard Og de Burgh Comte d'Ulster aux Écossais mais il doit laisser en garantie du paiement de sa rançon son second fils Edmond en otage[9]

De retour dans le Connacht William Liath prend part à la bataille décisive qui se livre aux portes d’Athenry, le 10 août 1316 et qui oppose Felim mac Aedh Ua Conchobair, le jeune roi de Connacht (1310-1316) qui veut chasser définitivement les anglo-normand du Connacht car il estime le Comte d'Ulster, très affaiblit par sa défaite de l’année précédente devant les Écossais.

Felim mac Aedh Ua Conchobair rassemble une coalition des souverains gaéliques menacés par la Famille de bourg non seulement au Connacht mais également Donnchad O’Brien de Thomond, O’Kelly des Ui Maine, O’Rourke de Breifne O'Hara, O’Farell. Les nobles anglo-normands du Connaught placés sous le commandement de Richard de Bermingham seigneur d’Athenry (nommé Mac Feorais par les irlandais) et de William Liath de Burgh écrasent l’armée des gaëls qui perdent dans le combat plusieurs rois dont Felim mac Aedh Ua Conchobair[10] .

William Liath de Brurgh meurt le 12 février 1324 et il est inhumé avec son épouse dans le couvent des Dominicains de Galway[11].

Union et descendance[modifier | modifier le code]

William Liath de Burgh avait épousé une princesse gaélique Finola O’Brien une fille du roi de Thomond Brian Ruadh O’Brien dont

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est écartelé entre deux chevaux selon les Annales de Connacht: AC 1277.2
  2. Annales de Connacht : AC 1311.11
  3. Annales de Connacht : AC 1313.3
  4. Annales de Connacht 1317.6
  5. il s’agit du second fils et successeur de Thomas de Clare tué en 1287. Il périra le 10 mai 1318 dans un combat contre Connor O’Dea
  6. Annales de Connacht AC 1311.9
  7. Annales de Connacht AC 1315.3
  8. Annales de Connacht :AC 1315.9 & Annales des quatre maîtres :AM 1315.4
  9. Ce dernier en souvenir de sa longue captivité en Écosse conservera le surnom d’Albanach sous lequel il sera connu ensuite en Irlande
  10. Annales de Connacht: AC 1316.5 & Annales des quatre maîtres : AM 1316.3
  11. Annales de Connacht : 1324.2

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Goddard Henry Orpen Ireland under the Normans Oxford at the Clarendon Press (1968). Volume IV (1216-1333), chapitre XXXVI " The Earldom of Ulster 1271-1315 " pages 130-158 & tableau généalogique page 158.
  • Martin J.Blake: Journal of the Galway Archaeological and Historical Society: Notes of the personns named in the Obituary Book of the Franciscan Abbey at Galway.