Divaldo Pereira Franco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Divaldo Pereira Franco

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Divaldo Pereira Franco, lors d'une conférence en France, juin 2010

Autres noms Di
Activités Auteur, conférencier, directeur de centre spirite.
Naissance 5 mai 1927
Feira de Santana, Drapeau du Brésil Brésil
Langue d'écriture portugais
Mouvement spiritisme
Genres philosophie spiritualité

Divaldo Pereira Franco, également connu sous le nom de Divaldo Franco, ou sous le diminutif Di, est un célèbre médium brésilien, enseignant, auteur, conférencier international et représentant du spiritisme kardéciste. À ce titre, Il fut un délégué officiel du Brésil auprès des Nations unies en 2000, à la réunion mondiale des dirigeants religieux pour la paix[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses premières années[modifier | modifier le code]

Divaldo Franco né le 5 mai 1927 à Feira de Santana, une ville à 105 km de Salvador. Il grandit dans une famille catholique nombreuse, ses parents ayant treize enfants. A l’âge de seize ans, il obtient les qualifications nécessaires pour enseigner dans les écoles primaires. Sa sœur Nair et ses deux frères Joao et José décèdent brutalement avant sa majorité. A dix-sept ans il rencontre Anna Ribeiro Borges, une médium de Salvador qui l’invite à assister à une réunion spirite, dont il sortira dubitatif. Un an plus tard, les épreuves de la vie, la perte de son premier emploi, une santé fragile et des cauchemars qui le terrorisent depuis son enfance, le poussent au suicide. Résolu à se jeter dans le vide, Divaldo Franco affirme qu’il en est empêché par une vision de sa sœur défunte, l’interpellant depuis l’au-delà. Cette expérience change profondément sa vie.

Sa vocation et son implication dans le spiritisme[modifier | modifier le code]

Après ses dix-huit ans, Divaldo fréquente des centres spirites, très nombreux au Brésil. Il prend alors conscience de sa propre médiumnité. Le 5 décembre 1945 il trouve un nouvel emploi dans une agence des Services Sociaux de l’État, il va occuper ce poste pendant 29 ans. Le même jour, il prétend entendre pour la première fois la voix de l’esprit Manoel Vianna de Carvalho, qui le guide dans ses activités. Par la suite il dit percevoir l’esprit Joanna de Angelis. Ces esprits sont présentés comme les véritables auteurs des livres produits par Divaldo Pereira, qui écrit soit sous leur dictée, soit par écriture automatique. À partir de 1945, le médium s’investit totalement dans la divulgation de la doctrine spirite et fonde le centre spirite : Caminho da Redençao (Chemin de la Rédemption). Cette institution apporte surtout un foyer aux enfants pauvres ou abandonnés de la région. En 1955, il déménage le centre devenu trop étroit et l’installe dans la banlieue de Salvadore. Cette organisation héberge et éduque plus de 120 enfants en 2008. Au fil du temps, Divaldo publie une trentaine de livres traduits dans plusieurs pays et anime régulièrement des stages et des conférences sur le spiritisme à travers le monde[2].

Distinctions[3][modifier | modifier le code]

  • Docteur Honoris Causa de l’Université de Montréal, Canada.
  • Docteur Honoris Causa de l’Université Fédérale de Bahia, Brésil.
  • Docteur en Parapsychologie de la Cyberan University, (Illinois, États-Unis).
  • Diplôme de l’Ordre du Mérite Militaire, Brésil.
  • Médaille de Reconnaissance, Institut de Psychologie Humaniste, Paris, France.
  • Médaille de la Municipalité de Leiria, Portugal.
  • Médaille de la Municipalité de Lobito, Angola.

Bibliographie (non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La guérison d’Esther, Editions Lanore, Paris, 2008.
  • Lumière spirite, Alvorado éditions, Salvadore de Bahia, 1989.
  • Sexe et Obsession, CECR, Salvador de Bahia, 2010.

Œuvres originales en portugais[modifier | modifier le code]

Œuvres que Divaldo Pereira attribue à l’esprit Joanna de Angelis

  • Adolescência e Vida (1997)
  • Alegria de Viver (1987)
  • Alerta (1981)
  • Amor, Imbatível Amor (1998)
  • Após a Tempestade (1974)
  • Autodescobrimento (1995)
  • Celeiro de Bençãos (1983)
  • Conflitos Existenciais (2005)
  • Convites da Vida (1972)
  • Desperte e Seja Feliz (1996)
  • Dias Gloriosos (1999)
  • Dimensões da Verdade (1965)
  • Episódios Diários (1986)
  • Espírito e Vida (1967)
  • Estudos Espíritas (1982)
  • Filho de Deus (1986)
  • Florações Evangélicas (1974)
  • Fonte de Luz (2000)
  • Iluminação Interior (2006)
  • Garimpo de Amor (2003)
  • Jesus e Atualidade (1989)
  • Jesus e o Evangelho à Luz da Psicologia Profunda (2000)
  • Lampadário Espírita (1969)
  • Leis Morais da Vida (1976)
  • Luz da Esperança (1986)
  • Luz Viva (1984)
  • Messe de Amor (1964)
  • Momentos de Alegria (1989)
  • Momentos de Consciência (1991)
  • Momentos de Coragem (1988)
  • Momentos de Esperança (1988)
  • Momentos de Felicidade (1990)
  • Momentos de Harmonia (1991)
  • Momentos de Iluminação (1990)
  • Momentos de Meditação (1988)
  • Momentos de Saúde (1992)
  • Momentos Enriquecedores (1994)
  • Nascente de Bençãos (2001)
  • No Limiar do Infinito (1977)
  • No Rumo da Felicidade (2001)
  • O Amor como Solução (2006)
  • O Despertar do Espírito (2000)
  • Oferenda (1980)
  • O Homem Integral (1990)
  • O Ser Consciente (1993)
  • Otimismo (1983)
  • Plenitude (1991)
  • Receitas de Paz (1984)
  • Responsabilidade (1987)
  • Rumos Libertadores (1978)
  • Sendas Luminosas (1998)
  • Triunfo Pessoal (2002)
  • Vida: Desafios e Soluções (1997)
  • Vida Feliz (1992)
  • Vigilância (1987)
  • Viver e Amar (1985)

Sources de l'article[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : World Council of Religious Leaders lien vers le site officiel
  2. Par exemple, une tournée en France en juin 2009 lien vers une présentation de cette tournée
  3. Sources : site officiel de Divaldo Pereira Franco (voir le chapitre correspondant et le lien vers le site).

Liens externes[modifier | modifier le code]