Districts de Colombie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Washington (district de Columbia).

Les districts de Colombie sont des entités territoriales qui ont une caractéristique qui les démarque ou les distingue des autres, tels que leur importance politique, commerciale, historique, touristique, culturelle, industrielle, environnementale, portuaire, universitaire ou frontalière.

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier district créé en Colombie a été le Distrito Federal de Bogotá, en 1861, qui fut le précurseur du Distrito Especial de Bogotá en 1954. Beaucoup plus tard, la Constitución de Constitution de 1991, dans son article 356, créa les districts des trois principales villes du nord du pays : Barranquilla, Carthagène des Indes et Santa Marta[1].

La constitution de 1991 a également changé le nom de Bogotá pour celui de « Santafé de Bogotá, Distrito Capital »[2], qui a changé à nouveau en 2000 pour « Bogotá, Distrito Capital », faisant disparaître la référence à Santafé héritée de l'époque coloniale[3].

En juillet 2007, l'acte législatif 02 a modifié la Constitution et crée de nouveaux districts à Cúcuta, Popayán, Tunja, Buenaventura, Turbo et Tumaco[4]. Cependant, une grande partie de cette loi a été déclarée inconstitutionnelle en 2009. Ne sont alors reconnu que les districts de Bogota, Barranquilla, Santa Marta, Carthagène des Indes et Buenaventura[5].

Liste et dénominations complètes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Distritos de Colombia » (voir la liste des auteurs)