Diabo (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diabo.

12° 00′ N 0° 02′ O / 12, -0.033 ()

Localisation de la province de Gourma

Diabo est un département du Burkina Faso située dans la province de Gourma et dans la région Est.

En 2006, le dernier recensement comptabilise 43 357[1] habitants

Villes[modifier | modifier le code]

Le département se compose d'un chef-lieu:

et de 63 villages:

  • Bagatenga
  • Benkoko
  • Boudierghin
  • Boulgatenga
  • Bouloumbougdi
  • Boulyoghin
  • Bouri
  • Combemgogo
  • Daboadin
  • Dazouri
  • Dianga
  • Diapangou-Peulh
  • diogbakin
  • Gninboadin-Diabo
  • Guilgin
  • Kiabga
  • Kalbekin
  • Kamona
  • Kandaga
  • Kanhomé
  • Koulpissi
  • Koulwoko
  • Kouriogin
  • Lantaogo
  • Lantaogo-Tamassogo
  • Lanti
  • Lorgho
  • Louloubtenga
  • Maouda
  • Mocomtore
  • Nabi-Raogo
  • Nintenga
  • Ouavoussé
  • Piga
  • Pikoinsé
  • Pissalboré
  • Pisseguédin
  • Pitenga
  • Pizonguin
  • Pohemtenga
  • Saatenga
  • Sabioken
  • Sanéwabo
  • Sanéwabo-Yarcé
  • Seiga
  • Silmitenga
  • Tamkoursi
  • Tampanga
  • Tangandé
  • Tangaye
  • Tanlallé
  • Tansouka,
  • Tanziéga
  • Tiabga
  • Tiabtamassogo
  • Yantenga
  • Yanwéga
  • Yarcétenga
  • Zamsé
  • Zanré
  • Zecca
  • Ziella
  • Zinknabbin
  • Zonatenga

La commune de Diabo est habitée par des Zaossés. C'est un mélange de Gulmancema, du mooré et du bissa. Le premier habitant est venu de l'Ouest de Tenkodogo (Lergho). Il s'installa d'abord dans la forêt de Fada (Natiaboaly). C'était un guerrier rédoutable car il avait sauvé le roi de Tenkodogo des envahisseurs. Dans la forêt de Fada, son rôle était de veiller à la sécurité du Roi et de ses habitants. Lorsque la fille du roi partait en brousse à la recherche du bois de chauffe, elle revenait chaque soir avec du gibier que ce guerrier lui offrait. Un jour le roi lui demanda où elle obtenait ce gibier. Sa fille lui dévoila que le gibier venait du guerrier chargé de la sécurité du Roi et de ses habitants. Le roi trouva ce geste très formidable et décida d'accorder en mariage sa fille au guerrier. Après le mariage, le roi dit au guerrier qu'il n'assurerait plus sa sécurité car devenu son gendre. Il lui demanda alors de choisir une zone où s'installer avec sa femme. Le guerrier décida alors d'aller s'installer à l'Ouest de Fada. En souvenir de son métier (Guerrier), il donna le nom de son village "guerre" et en langue locale DJABRE d'où la traduction française de DIABO. Ce guerrier se nommait KAMBABO. Il s'installait d'abord à Diabo centre puis migrait vers la zone actuelle de Tamosgo. Il eut trois fils à qui il confiait les trois régions principales de son territoire. Le père s'installa définitivement à Zonatenga sur son trône. Le premier fils s'installait à Lorgho afin de faire front contre les Gourmantchés au cas où il y aurait une guerre. Le deuxième fils envahit les Yannas au Sud et occupait leur territoire d'où le nom de territoire Yanwèga (Région du Yanga). Le trois fils s'installa à Boalgatenga afin de repousser les Mossis. La première langue parlée fut alors le Zaoré et les habitants sont les Zaossés. Cette première population fut rejoint plus tard par des Gourmantchés venus de Fada (THIOMBIANO, OUOBA), de Diapaga (YONI), de Gayéri (Les YOUGBARE), de Bogandé (LANKOANDE, DAYAMBA), de Yagma dans le Kadiogo (KIEMA), de Soubeira (SOUBEIGA), etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]