Denis Lacorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Denis Lacorne

Naissance 1945
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Historien et politiste
Autres activités
Directeur de recherche du CERI-Sciences Po, enseigne à l'Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po (Paris)
Formation

Denis Lacorne (1945-) est un politiste français. Il est directeur de recherche au CERI-Sciences Po et directeur d'études à l'école doctorale de Sciences Po. Il enseigne à l' Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po

Ses travaux portent sur les élections américaines, la politique étrangère des États-Unis, la construction des identités nationales, les politiques urbaines, le multiculturalisme et la religion dans une perspective comparée.

Carrière[modifier | modifier le code]

Denis Lacorne est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et détenteur d'une maîtrise de relations internationales (M.A.), d'une maîtrise de science politique (M.Ph.) et d'un doctorat de science politique de l'Université Yale (Yale Ph.D., 1976). Il a passé 12 ans aux États-Unis et 2 ans au Canada. En 1982, il est entré au CERI dont il fait toujours partie en qualité de directeur de recherche. Il enseigne à l'Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po (Paris).

Il a été professeur invité de plusieurs universités au nombre desquelles :

Il a été chercheur invité au Remarque Institute de NYU, à l'Institute of Governmental Studies (IGS) de l'Université de Californie à Berkeley, à l'Institute for Religion, Culture and Public Life de l'Université Columbia de New York, à la School of Education de l'Université Waseda de Tokyo et, en 2013 il est "Bliss Carnochan International Visitor" at Stanford Humanities Center, Stanford University (janvier à avril 2013)

Travaux[modifier | modifier le code]

Conférences et travaux en cours

  • Conférences et participation à des cours et tables rondes à l'Université Stanford en février, mars et avril 2013 (Stanford Humanities Center, School of Religious Studies, Department of History et Stanford Law School).
  • Coorganisation d'une conférence sur le tricentenaire de l'Abbé Raynal, Paris, Bibliothèque François Mitterrand et Institut des Amériques, 13-14 juin 2013
  • Coorganisation d'une conférence sur les élections présidentielles américaines avec Alexandra de Hoop Scheffer au Ceri-Sciences Po avec le soutien du German Marshall Fund of the United States, Sciences Po, 25-26 octobre 2012
  • "Constructing the American Nation: Two Rival Narratives", Research Workshop in American Politics, UC-Berkeley, Institute of Governmental Studies, 25 janvier 2012
  • "Religion in America. A Transatlantic Perspective from Voltaire to Bernard-Henri Lévy", Stanford University, Division of Literatures, Cultures and Languages, 12 janvier 2012
  • Recherches sur le multiculturalisme, l'identité nationale, la diversité ethnique, culturelle et religieuse, les élections américaines
  • Enquête ethnographique sur un "Gherrio en transition" : East Palo Alto (Californie, États-Unis)
  • Préparation d'un ouvrage sur "les frontières de la tolérance" dans une perspective comparée
  • Débat avec Dominique Schnapper, "Identités et Politiques de la diversité", video, CERI "Au Fil des Mots", <www.ceri-sciences-po.org/aufildesmots/?p=9>

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Religion in America. A Political History. Foreword by Tony Judt, translated by George Holoch, New York, Columbia University Press, 2014 (Second paperback edition with a postcript). ISBN 978-0-231-15100-9.
  • Les Politiques de la diversité. Expériences anglaise et américaine (avec Emmanuelle Le Texier et Olivier Estèves, dir.), Presses de Sciences Po, 2010.
  • La Présidence impériale de Franklin D. Roosevelt à George W. Bush, (avec Justin Vaïsse, dir.), Paris, Odile Jacob, 2007 (édition bilingue), (ISBN 978-2-7381-2028-1)
  • De la religion en Amérique. Essai d'histoire politique, Paris, Gallimard, 2007, (ISBN 2-07-073526-5) . Prix du Sénat du livre d'histoire 2008, édition révisée et augmentée, Paris, Gallimard, coll. "Folio essais", octobre 2012 (ISBN 978-2-07-044924-8)[1]
  • Les États-Unis, (dir.), Paris, Fayard, 2006, (ISBN 2-213-62672-3)
  • La crise de l’identité américaine, Paris, Gallimard, 2003, (coll. «Tel Poche») éd. revue et augmentée, (ISBN 2-07-076909-7). Prix "France/Amérique"; éd. italienne: La Crisi dell'identita americana, Rome, editori Riuniti, 1999.
  • La politique de Babel. Du monolinguisme d'État au plurilinguisme des peuples, (avec Tony Judt, dir.), Paris, Éditions Karthala, coll. Recherches internationales, 2002, (ISBN 2-84586-240-7)
  • L'invention de la République américaine, Paris, Hachette-Pluriel, 2008, 2e édition (ISBN 978-2-01-279462-7)[2]
  • Le libéralisme à l'américaine. L'État et le marché, (avec M.-F. Toinet et H. Kempf), Paris, Economica, 1989, (ISBN 2-7178-1656-9)
  • De l'arme économique, (avec C. Lachaux et C. Lamoureux), Paris, Fondation pour les Études de Défense Nationale, Coll. Les 7 épées, 1987, (ISBN 2-85789-068-0)
  • L'Amérique dans les têtes, (avec Jacques Rupnik et Marie-France Toinet, dir.), Paris, Hachette, 1986, (ISBN 2-01-011409-4)
  • Les Notables rouges. La construction municipale de l'union de la Gauche. Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1980, (ISBN 2-7246-0438-5)

En anglais[modifier | modifier le code]

  • Religion in America. A Political History, New York, Columbia University Press, 2014 (second paperback edition with a postcript) (ISBN 978-0-231-15100-9)[3]
  • With Us or Against Us. Essays on Global Anti-Americanism (avec Tony Judt, dir.), New York, Palgrave, 2005, (ISBN 1-4039-6951-5)
  • Language, Nation and State. Identity Politics in a Multilingual Age (avec Tony Judt, dir.), New York, Palgrave, 2004, (traduction anglaise de La Politique de Babel), (ISBN 1-4039-6393-2)
  • The Rise and Fall of Anti-Americanism. A Century of French Perception, (avec Jacques Rupnik et Marie-France Toinet, dir.), New York, St Martin's, 1990, (ISBN 0-333-49025-8)

Articles récents

  • "Les Etats-Unis confrontés à la tyrannie de la minorité", Le Monde, 10 octobre 2013
  • "Obama contre Romney. Deux versions du rêve américain", Le Débat, janvier-février 2013
  • "Breaking Down the Wall of Separation. From JFK to Santorum and Mitt Romney", Huffington Post (USA), 1er novembre 2011
  • "Quelle place faut-il accorder à la religion dans la conduite de la politique étrangère des Etats-Unis", Critique Internationale, n° 49, octobre-décembre 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Compte-rendu critique de Roger-Paul Droit, « Chronique : In God We Trust », Le Monde, 16 novembre 2007
  2. Compte-rendu critique de Georges Vedel, Revue française de science politique, vol. 42, n° 1, 1992, p. 128-129
  3. Reviewed by Thomas E. Buckley, American Historical Review, Dec. 12, 2012, http://ahr.oxfordjournals.org; reviewed by Elson J. Eisenach, Journal of American History, Sept. 2012, http://jah.oxfordjournals.org