Crognaleto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crognaleto
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Abruzzo.svg Abruzzes 
Province Teramo 
Code postal 64043
Code ISTAT 067023
Code cadastral D179
Préfixe tel. 0861
Démographie
Gentilé neritesi
Population 1 451 hab. (31-12-2010[1])
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 35′ 00″ N 13° 29′ 00″ E / 42.58333, 13.4833342° 35′ 00″ Nord 13° 29′ 00″ Est / 42.58333, 13.48333  
Altitude Min. 835 m – Max. 835 m
Superficie 12 300 ha = 123 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Abruzzes

Voir sur la carte administrative des Abruzzes
City locator 14.svg
Crognaleto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Crognaleto

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Crognaleto

Crognaleto est une commune de la province de Teramo dans les Abruzzes en Italie.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
28 mai 2002 en cours Pietro Ceci Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Aiello, Alvi, Aprati, Cervaro, Cesacastina, Corvaro, Frattoli, Macchia Vomano, Nerito, Piano Vomano, Poggio Umbricchio, San Giorgio, Santa Croce, Senarica. Tottea, Valle Vaccaro

Crognaleto[modifier | modifier le code]

  • Église de Santa Caterina (XVIe siècle)
  • Église de la Madonna della Tibia (située en dehors de l'agglomération et construite comme ex-voto par Bernardo Paolini en 1617). À l'origine, elle jouxtait un gîte pour pèlerins, aujourd'hui en ruine

Aiello[modifier | modifier le code]

  • Église des Santi Silvestro e Rocco (1539-1581, agrandie en 1631)
  • Maisons du XVIe siècle

Alvi[modifier | modifier le code]

  • Église de Santa Maria Apparens (1516)
  • Église de Santa Maria (connue depuis1324, reconstruite en 1933)

Cervaro[modifier | modifier le code]

  • Église de Sant'Andrea (construite au XIVe siècle, agrandie en 1639, restauré en 1735 et au XIXe siècle), avec un plafond peint du XVIe siècle
  • Vestiges d'anciens moulins dans la vallée du torrent Zincano

Cesacastina[modifier | modifier le code]

Le nom du hameau qui se trouve à 1150m, provient des termes dialectaux "cesa" ("taglia") et "castina" ("castagni") (chataigniers de grande taille).

  • Église des Santi Pietro e Paolo (construite en 1696 avec un calice de Bartolomeo da Teramo de 1426)
  • Orme monumental à côté de l'église
  • Maisons de Colle Morello, avec des architraves en pierre qui portent la devise et le monogramme des Jésuites

Corvaro[modifier | modifier le code]

Frattoli[modifier | modifier le code]

Frattoli se trouve à 1115 m. L'endroit est cité en 1297, suite à un vœu fait à la Vierge. Au XVIIe siècle, Frattoli fait partie du duché d'Atri, appartenant à la famille Acquaviva. Traditionnellement c'est un centre artisanal de la gravure sur bois et de la sculpture de pierre.

  • Église de San Giovanni Battista (origines gothiques et portail du XVe siècle dit "le logge")
  • Église de la Madonna del Soccorso, en ruine.
  • Église de Sant'Antonio (restaurée au XIXe siècle)

Macchia Vomano[modifier | modifier le code]

Piano Vomano[modifier | modifier le code]

Piano Vomano est situé à environ 850m. Les premières constructions semblent dater du XIIIe siècle : la formation du hameau est peut-être dû à l'abandon du village moyenâgeux de Campanea (1526), pour le hameau de Colle del Vento qui, à son tour, est construit sur des fondations pré-romaines, comme l'atteszte les restes de muraille.

  • Église de San Nicola (construite probablement au XIVe siècle et agrandie en 1774)
  • "Quercia Mazzucche" (Chêne pubescent très ancien, de 8m de diamètre)

Poggio Umbricchio[modifier | modifier le code]

Poggio Umbricchio est le siège d'une ancienne implantation romaine dont des vestiges ont été retrouvés. L'existence du hameau est attesté depuis 1239 sous le nom de "Podio Ymbreccle". Ce fut le fief des Acquaviva, des Valignano, des Cantelmo et des Orsini, des seigneurs de Poggio Ramonte au XVe siècle et depuis 1506 par les Castiglione di Penne, qui depuis 1710 avaient le titre de marquis de Poggio Umbricchio. Poggio Umbricchio fut commune autonome entre 1806 et 1813.

  • Église de Santa Maria Laurentana (avec un portail de 1570)

San Giorgio[modifier | modifier le code]

San Giorgio se trouve à 1150m et s'étend sur trois niveaux.

  • Église de San Giorgio

Ville ancienne de Rocca Roseto, avec ruines du château.

Tottea[modifier | modifier le code]

Tottea est caractérisée par son grès utilisé pour l'artisanat de la sculpture en pierre.

  • Chapelle de Sant'Antonio, avec une statue de 1552

Valle Vaccaro[modifier | modifier le code]

  • Église de Sant'Antonio (restaurée en 1888)

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Amatrice (RI), Campotosto (AQ), Cortino, Fano Adriano, L'Aquila (AQ), Montorio al Vomano

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.