Cristian Preda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Preda.
Cristian Preda
Image illustrative de l'article Cristian Preda
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le 14 juillet 2009
Élection 7 juin 2009
Réélection 25 mai 2014
Groupe politique PPE
Biographie
Date de naissance 26 octobre 1966 (47 ans)
Lieu de naissance Bucarest
Drapeau : République socialiste de Roumanie République socialiste de Roumanie
Nationalité Roumaine
Parti politique MP (2014- )
PDL (?-2014)

Cristian Preda

Cristian Dan Preda (né le 26 octobre 1966 à Bucarest) est un professeur de science politique, auteur de plusieurs livres dans cette spécialité, et un homme politique roumain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Né à Bucarest, Cristian Preda est diplômé du Lycée Nicolae Bălcescu de Bucarest, où il a soutenu le Baccalauréat avec mention 9,55/10. Il a terminé en 1991 l'université de Bucarest, faculté de philosophie avec une licence en histoire de la philosophie, comme chef de promotion (9,95/10), et un D.E.A. d’histoire de la philosophie, à l'université Paris 1, avec mention « très bien » (16/20). Il a suivi ensuite des études doctorales à Paris 1, de 1991 à 1994. De 1996 à 1997, il a suivi des études de philosophie politique auprès du New Europe Collège de Bucarest. Cristian Preda a obtenu en 1998 le titre de docteur en études politiques de l’EHESS de Paris, avec la mention “très honorable avec les félicitations du jury, à l’unanimité”.

Expérience universitaire[modifier | modifier le code]

  • Juillet 2005 : habilité à diriger des thèses de doctorat à l’université de Bucarest, Faculté de Sciences Politiques;
  • Mars 2004 : doyen de la Faculté de Sciences Politiques de l’université de Bucarest;
  • Juillet 2004 : professeur à l’université de Bucarest, Faculté de Sciences Politiques;
  • Octobre 2000 : maître de conférences à l’université de Bucarest, Faculté de Sciences Politiques;
  • Octobre 1998 : lecteur à l’université de Bucarest, Faculté de Sciences Politiques;
  • Octobre 1992 :assistant à l’université de Bucarest, Faculté de Sciences Politiques.

Publications[modifier | modifier le code]

Cristian Preda est auteur de plusieurs volumes sur:

(a) L’évolution de la pensée politique roumaine (Modernitatea politică și românismul, Nemira, 1998; Occidentul nostru, Nemira, 1999; Staulul și sirena. Dilemele unui marxist român, Nemira, 2002; Contribuții la istoria intelectuală a politicii românești, Meridiane, 2003);

(b) L’histoire du libéralisme (Le libéralisme du désespoir. Tradition libérale et critique du totalitarisme dans les années 1938-1960, Editura Universității din București, 2000; Liberalismul, Nemira, 2000, ediția a doua Humanitas, 2003; Mic dicționar de gândire politică liberală, Humanitas, 2004);

(c) Les systèmes électoraux dans l’histoire politique roumaine (România postcomunistă și România interbelică, Meridiane, 2002; Partide și alegeri în România postcomunistă, Nemira, 2005 ; Regimul, partidele și sistemul politic din România (avec Sorina Soare, Nemira, 2008).

Il est aussi l'auteur de plus de 60 études et articles scientifiques en volumes collectifs et revues de sciences politiques roumaines et étrangères.

Il a été collaborateur des revues 22, Dilema, Observator cultural.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Entre 2005 et 2007, Cristian Prada a été secrétaire d’État à la Francophonie, puis entre 2007 et 2009, conseiller présidentiel pour Traian Băsescu, dont il est depuis 2005 le représentant personnel à la Francophonie, puis [1],[2],[3].

Il est élu député européen en juin 2009 pour le compte du Parti démocrate-libéral. En 2014, Il quitte aux côtés de nombreux fidèles du président roumain, Traian Băsescu, ce parti et rejoint le Parti mouvement populaire, dont il est la tête de liste victorieuse lors des élections européennes de la même année. Il est membre depuis 2009 de la Commission des affaires étrangères du Parlement européen, ainsi qu'entre 2009 et 2014 de la Délégation pour les relations avec les pays du Maghreb et l'Union du Maghreb arabe. Depuis juillet 2014, il est également membre de la Commission du développement et de la Sous-commission droits de l'homme.

Autres activités professionnelles[modifier | modifier le code]

  • Directeur de la collection Polis aux éditions Humanitas (à partir de janvier 2003);
  • Chef de projet filières du Bureau Europe Centrale et Orientale de l’Agence universitaire pour la Francophonie (octobre 2001-décembre 2002);
  • Éditeur de la revue Studia politica (à partir de janvier 2001);
  • Directeur de la collection « Societatea politică » aux éditions Nemira (janvier 1998-décembre 2002);
  • Collaborateur des revues Litere, Arte & Idei (1992-1996), Dilema (à partir de 1994), Cartea (1995-1996) et 22 (à partir de 1996);
  • Rédacteur des revues Sfera Politicii (1992-1996) et Polis (1995-1997);
  • Conseiller à la Présidence de la République roumaine (mars 1999-décembre 2000);
  • Traducteur - collaborateur des éditions Humanitas, Babel, Anastasia, Nemira.

Associations[modifier | modifier le code]

  • Membre du Centre de Sciences Sociales de l’université de Bucarest (1993-1994);
  • Membre de l’Association Roumaine de Sciences Politiques (à partir de 1995);
  • Membre du Groupe pour le Dialogue Social [4] (à partir de 1995);
  • Membre de l’Institut d’Études Politiques de l’Université de Bucarest (à partir de 1995).

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Nemira pour début 1997;
  • Commandor de l’Ordre National Serviciul Credincios (Roumanie, décembre 2002);
  • Officier de l’Ordre Léopold (Belgique, juillet 2008);
  • Chevalier de l’Ordre de la Légion d’honneur (France, janvier 2009)[5];
  • Chevalier de l’Ordre National Steaua României (Roumanie, 2009);
  • Grand Officier de l’Ordre de la Couronne (Belgique, 2009).

Divers[modifier | modifier le code]

Cristian Preda parle aussi le français et l'anglais. Il est marié et a une fille.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]