Complot de Rye-House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rye House 1823

Le complot de Rye-House est un complot formé en Angleterre en 1683, sous le règne de Charles II.

Il avait pour but de tuer le roi et son frère, le duc d'York (futur Jacques II).

L'attentat devait s'accomplir le 1er avril 1683, à Rye-House, maison de campagne à Hoddesdon, dans le Hertfordshire (d'où son nom), dont la propriété était celle de Richard Rumbold, un républicain connu. Le plan consistait à disposer d'une force de 100 hommes en embuscade dans le domaine de Rye House et à tuer le roi et le duc d'York qui assistaient à une course de cheval à Newmarket. L'embuscade devait avoir lieu sur le chemin de retour vers Londres. Mais un incendie accidentel à Newmarket le 22 mars détruisit une partie de la ville et précipita le retour du roi quelques jours plus tôt. Le complot avorta.

Le complot fut découvert rétrospectivement le 12 juin 1683 par des lettres saisies et des confidences faites à un membres du Conseil privé.

Bien que les principaux conjurés fussent des personnages secondaires, la répression qui s'ensuivit s'abattit sur les principaux chefs whig qui étaient à l'origine de la crise de l'Exclusion Bill: William Russell et Algernon Sydney furent exécutés, Arthur Capell, comte d'Essex se suicida dans sa prison. Le duc de Monmouth jura aux pieds de Charles II de son innocence, mais dut s'exiler.

Le comte d'Argyll devait parallèlement déclencher une révolte covenantaire en Écosse. Mais déjà en exil, il échappa aux représailles.