Commission de coopération environnementale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Commission de coopération environmentale (CCE) est une organisation internationale créée en 1994 par le Canada, le Mexique et les États-Unis dans le cadre de l'Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l'environnement (ANACE).

La CCE a pour objectifs de s'occuper des questions relatives à l'environnement au niveau régional, d'aider à la prévention des conflits potentiels dans le domaine du commerce et de l'environnement et de promouvoir la mise en œuvre effective du droit de l'environnement. L'accord complète les dispositions environnementales de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

La rapport de la Commission de 1997, nommé « régions écologiques d'Amérique du Nord », fournit un cadre qui peut être utilisé par les organismes gouvernementaux, des ONGs, les universitaires et chercheurs comme une base pour l'analyse des risques, la gestion des ressources, et l'étude environnementale de l'écosystèmes du sou-continent[1]. Les écorégions sont identifiés par similitudes géologique, physiographique, de végétation, de climat des sols, de l'utilisation des sols, de la distributions de la faune, et de l'hydrologie.

Le système de classification comporte quatre niveaux qui se subdivise entre elle ainsi le niveau I d'analyse divise l'Amérique du Nord en 15 grandes écorégions, le second en 52 sous-écorégions, le troisième en 182 zones[1],[2], le quatrième en plus petite zone encore.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ecological Regions of North America: Toward a Common Perspective », Commission de coopération environnementale,‎ 1997 (consulté le 2008-04-10)
  2. « Ecoregion Maps and GIS Resources », Agence de protection de l'environnement des États-Unis (consulté le 2008-04-10)

Liens externes[modifier | modifier le code]