Relations entre les États-Unis et le Mexique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Relations entre les États-Unis et le Mexique
Drapeau des États-Unis
Drapeau du Mexique
États-Unis et Mexique
     États-Unis      Mexique
Rencontres sportives
Football Rencontres
Le président américain Barack Obama et le président mexicain Felipe Calderón lors d'un meeting à Mexico en 2009.

Les relations entre les États-Unis et le Mexique sont des relations internationales s'exerçant entre deux pays d'Amérique du Nord, les États-Unis d'Amérique et les États-Unis mexicains.

Les deux pays partagent une frontière commune et plusieurs accords ont été signés, bilatéralement (par exemple l'achat Gadsden) ou multilatéralement, tels que l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). Les États-Unis et le Mexique sont par ailleurs membres de l'Organisation des Nations unies (ONU), de l'Organisation des États américains (OEA) et du Groupe des vingt (G20).

Tableau comparatif[modifier | modifier le code]

Flag of Mexico.svg Mexique Flag of the United States.svg États-Unis
Population 113 724 226 315 744 000
Superficie 1 972 550 km2 9 826 630 km2
Densité 55/km2 31/km2
Capitale Mexico Washington D.C.
Plus grande ville Mexico – 8 851 080 (20 137 152 aire métropolitaine) New York – 8 175 133 (18 897 109 aire métropolitaine)
Gouvernement République parlementaire constitutionnelle fédérale République parlementaire constitutionnelle fédérale
Langues officielles Aucune au niveau fédéral (espagnol de facto) Aucune au niveau fédéral (anglais de facto)
Religions principales 80,0 % christianisme (catholicisme), 13,8 % autres, 6 % protestantisme, 3,1 % sans religion 73 % christianisme, 20 % sans religion, 2 % judaïsme, 1 % islam, 1 % bouddhisme
Groupes ethniques 50 % Métis, 37 % Blancs, 12 % Amérindiens, 1 % autre 74 % Blancs, 14,8 % Hispaniques
13,4 % Afro-Américains, 6,5 % autres, 4,4 % Asio-Américains, 0,68 % natifs
PIB (nominal) $1,143 trillon ($10 235 par habitant) $14.441 trillions ($47 440 par habitant)
Dépenses militaires $6,07 milliards (2006) $663,7 milliards (2010)

Histoire des relations contemporaines[modifier | modifier le code]

Poste-frontière entre les États-Unis et le Mexique en 2005.

Les États-Unis et le Mexique sont étroitement liés sur le plan démographique, plus d'un million de citoyens américains vivant au Mexique et de nombreux Mexicains émigrant aux États-Unis.

L'immigration clandestine et la lutte contre le narcotrafic sont en revanche sources de discordes mais aussi de coopération, faisant l'objet d'une surveillance importante depuis les années 1990 par la United States Border Patrol et constamment renforcée (voir barrière États-Unis-Mexique). En août 2010, la Garde nationale des États-Unis a déployé un contingent afin d'aider celle-ci.

Lors d'un voyage officiel à Mexico le 25 mars 2009, la secrétaire d'État Hillary Clinton a indiqué qu'« il est injuste de rendre fautif le Mexique pour la guerre » entre les cartels, elle a de même reconnu que les autorités américaines n'avaient pas su freiner la « demande insatiable » venue des États-Unis ce qui a stimulé le narcotrafic, au même titre que la contrebande d'armes[1].

Michael Hayden, directeur sortant de la CIA, a écrit une liste des préoccupations par ordre d'importance pour son agence en février 2009[2], il en ressort que la deuxième menace après Al-Qaida et ses franchises sont bien les organisations criminelles mexicaines liées au trafic de drogue.

Le président Barack Obama a décidé de soutenir le président mexicain dans la guerre contre les cartels, notamment par l'envoi de 300 à 400 agents fédéraux supplémentaires à la frontière, ainsi que par la création d'un centre de renseignements régional dépendant du FBI en 2009[3].

Relations économiques[modifier | modifier le code]

Article connexe : Maquiladora.

Les deux pays ont des liens économiques étroits, les États-Unis étant le premier partenaire commercial du Mexique et le Mexique étant le troisième partenaire commercial des États-Unis en termes d'importations.

41 % des investissements directs à l'étranger au Mexique (8,9 milliards de dollars USD) proviennent des États-Unis en 2008[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Georgina Saldierna, « La insaciable demanda de EU impulsa al narco », La Jornada,‎ 26 mars 2009 (lire en ligne)
  2. États-Unis : : le testament de l'ex-directeur de la CIA - Centre français de recherche sur le renseignement, 7 février 2009
  3. (es) « Obama refuerza la frontera sin recurrir a la Guardia Nacional », La Jornada,‎ 25 mars 2009 (lire en ligne)
  4. (en) US-Mexico At a Glance - Foreign Direct Investment, site de l'ambassade américaine au Mexique, consulté le 19 février 2013

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]