Colibri huppé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Colibri huppé

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Orthorhyncus cristatus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Apodiformes
Famille Trochilidae

Genre

Orthorhyncus
(Lacepede, 1799)

Nom binominal

Orthorhyncus cristatus
(Linnaeus, 1758)

Répartition géographique

alt=Description de l'image Orthorhyncus cristatus map.svg.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Colibri huppé (Orthorhyncus cristatus) est une espèce d'oiseau-mouche que l'on rencontre dans les Antilles y compris en Guadeloupe et en Martinique.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure entre 8 et 9 cm et pèse entre 3,5 g et 4 g. Les mâles et les femelles ne sont pas de la même couleur. Le mâle est vert olive à reflets métalliques. Sa gorge est gris clair, et son ventre et ses pattes sont gris sombre. La plus grande caractéristique du colibri huppé est sa huppe de couleur vert émeraude à reflets métalliques. Elle est aplatie au repos mais se lève lorsqu’il est menacé ou excité. Son bec est noir, fin et droit. La femelle n’a presque pas de couleur, elle est terne. Le haut de son crâne et de ses ailes est vert métallisé. Sous ses ailes on peut trouver du gris, et sa gorge est blanche. Elle n’a pas de huppe.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de nectar de fleurs et de petits insectes. Compte tenu de la taille de son bec, il ne butine pas les mêmes fleurs que les autres colibris.

Comportement[modifier | modifier le code]

Il est assez familier. On le voit souvent butiner les massifs fleuries des jardins. Il construit même parfois son nid dans les habitations. Le colibri huppé est agressif pour garder son territoire. Il peut aller jusqu’à poursuivre un oiseau beaucoup plus grand que lui pour le défendre.

Distribution[modifier | modifier le code]

Il vit principalement dans les Antilles, à Porto Rico. Quelquefois, on peut l’apercevoir comme résident nicheur en Martinique.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le colibri est facile à observer et à rencontrer. Il est présent dans pratiquement tous les biotopes, les mangroves, les forêts sèches ou humides. Il a une préférence pour les régions boisées avec des clairières.

Reproduction et nidification[modifier | modifier le code]

Il n’a pas de période de reproduction bien définie, peut-être un peu plus souvent entre février et juillet. La gestation est de trois semaines. La femelle reste 16 jours pour couver ses œufs. Ceux-ci sont blancs, ovales et mesurent à peine 1 cm. Le nid est un véritable travail d’architecte. Il est souvent collé à une fine branche maintenu par un tissage de toile d’araignée et de coton. Il forme un tube garni de mousse, de toile d’araignée et de fil de coton. L’intérieur est en coupe profonde.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe quatre sous-espèces :

  • Orthorhyncus cristatus cristatus (Linnaeus, 1758)
  • Orthorhyncus cristatus emigrans Lawrence, 1877
  • Orthorhyncus cristatus exilis (Gmelin, 1788)
  • Orthorhyncus cristatus ornatus Gould, 1861

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :