Code Q

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le code Q (avec le code Z) constitue l'ACP 131 (Allied Communication Publication no 131). C'est un ensemble de codes de trois lettres, au sens bien précis, utilisé par les opérateurs radio. Il a été développé en 1912 afin de faciliter les communications, à cette époque essentiellement en Morse, entre les opérateurs en mer de différentes nationalités[1].


Il possède au moins trois avantages :

  • accélération des transmissions : les questions les plus courantes étaient résumées en trois lettres ;
  • indépendance de la langue : le même code est utilisé par toutes les nationalités pour poser une question et la réponse, souvent un chiffre, pouvait être comprise par tous ;
  • amélioration de la sécurité : définition non ambigüe des questions.


Tous les codes du code Q sont composés de trois lettres, dont la première est toujours Q (comme « question »). Pour éviter toute confusion, il a été décidé lors de la conférence internationale radiotélégraphique de Londres, en 1912, de ne pas distribuer d'indicatifs contenant la lettre Q aux stations émettrices[1].


On peut distinguer une question d'une réponse formulée en code Q selon ce qui suit les 3 lettres du code : une question sera sous la forme « Qxx ? », tandis qu'une réponse contiendra les trois lettres du code suivies de la réponse.


Ce code a été principalement utilisé pour la navigation maritime[2] et aéronautique ainsi que par les radioamateurs. Il est encore largement utilisé par ces derniers.


Extraits du code Q[modifier | modifier le code]

Code Question Réponse
QDM Quel est mon relèvement magnétique ?
QFE Quelle est la pression atmosphérique à l'altitude de l'aérodrome (ou au seuil de la piste) (en hPa) ?
QFF Quelle est la pression atmosphérique réduite au niveau moyen de la mer (en hPa) ?
QFU Quelle est la direction magnétique de la piste en service ?
QNH Quelle est la pression atmosphérique réduite au niveau de la mer selon les conditions de l'atmosphère standard (en hPa) ? La pression atmosphérique est ___ hPa.
QOA Pouvez-vous communiquer en radiotélégraphie Morse sur la fréquence 500 kHz  ? Communiquer en radiotélégraphie Morse sur la fréquence 500 kHz.
QOB Pouvez-vous communiquer en radiotéléphonie sur la fréquence 2 182 kHz ? Communiquer en radiotéléphonie sur la fréquence 2 182 kHz
QOC Pouvez-vous communiquer en radiotéléphonie sur la fréquence 156,8 MHz ? Communiquer en radiotéléphonie sur la fréquence 156,8 MHz
QOD Pouvez-vous communiquer avec moi en… ?
QRA Quel est le nom de votre station ? Le nom de ma station est ___.
QRB À quelle distance approximative vous trouvez-vous de ma station ? La distance approximative entre nos stations est de ___ miles nautiques (ou kilomètres).
QRG Voulez-vous m'indiquer ma fréquence exacte (ou la fréquence exacte de…) ? Votre fréquence exacte (ou la fréquence exacte de…) est ___ kHz (ou MHz).
QRH Ma fréquence varie-t-elle ? Votre fréquence varie.
QRI Quelle est la tonalité de mon émission ? La tonalité de votre émission est : 1 : bonne ; 2 : variable ; 3 : mauvaise.
QRK Quelle est l'intelligibilité de mes signaux (ou des signaux de…) ? L'intelligibilité de vos signaux (ou des signaux de…) est : 1 : mauvaise ; 2 : médiocre ; 3 : assez bonne ; 4 : bonne ; 5 : excellente.
QRL Êtes-vous occupé ? Je suis occupé (ou et suis occupé avec…). Prière de ne pas brouiller.
QRM Êtes-vous brouillé ? 1 : Je ne suis nullement brouillé ; 2 : faiblement ; 3 : modérément ; 4 : fortement ; 5 : très fortement.
QRN Êtes vous troublé par des parasites ? 1 : je ne suis nullement troublé ; 2 : faiblement ; 3 : modérément ; 4 : fortement ; 5 : très fortement.
QRO Dois-je augmenter la puissance d'émission ? Augmentez la puissance d'émission.
QRP Dois-je diminuer la puissance d'émission ? Diminuez la puissance d'émission.
QRQ Dois-je transmettre plus vite ? Transmettez plus vite (… mots/min).
QRS Dois-je transmettre plus lentement ? Transmettez plus lentement (… mots/min).
QRT Dois-je cesser la transmission ? Cessez la transmission.
QRU Avez-vous quelque chose pour moi ? Je n'ai rien pour vous.
QRV Êtes-vous prêt ? Je suis prêt.
QRX À quel moment me rappellerez-vous ? Je vous rappellerai à ___ heures (sur… kHz) (ou… MHz).
QRZ Par qui suis-je appelé ? Vous être appelé par ___ (sur… kHz) (ou… MHz).
QSA Quelle est la force de mes signaux (ou des signaux de…) ? La force de vos signaux (ou des signaux de…) est : 1 : à peine perceptible ; 2 : faible ; 3 : assez bien ; 4 : bonne ; 5 : très bien.
QSB La force de mes signaux varie-t-elle ? La force de vos signaux varie.
QSD Ma manipulation est-elle défectueuse ? Votre manipulation est défectueuse.
QSJ Quel est le prix de… ? Le prix de… est de ___.
QSK Pouvez-vous m'entendre entre vos signaux ? Dans l'affirmative, puis-je vous interrompre dans votre transmission ? Je peux vous entendre entre mes signaux. Vous pouvez interrompre ma transmission.
QSL Pouvez-vous me donner accusé de réception ? Je vous donne accusé de réception.
QSO Pouvez-vous communiquer avec… directement (ou par relais) ? Je puis communiquer avec… directement (ou par l'intermédiaire de…).
QSP Voulez-vous retransmettre à… gratuitement ? Je peux retransmettre à… gratuitement.
QSQ Avez-vous un docteur à bord ? J'ai un docteur à bord.
QSU Dois-je transmettre ou répondre sur la fréquence actuelle ? Transmettez ou répondez sur la fréquence actuelle (ou sur… kHz) (ou sur… MHz) (en émission de la classe…).
QSV Dois-je transmettre une série de V sur cette fréquence (ou sur… kHz) (ou… MHz) ? Transmettez une série de V sur cette fréquence (ou sur… kHz) (ou… MHz).
QSY Dois-je passer à la transmission sur une autre fréquence ? Passez à la transmission sur une autre fréquence (ou sur… kHz) (ou sur… MHz).
QTC J'ai un message à vous transmettre. Avez-vous un message à me transmettre ?
QTE Relèvement vrai
QTH Quelle est votre position en latitude et en longitude (ou d'après toute autre indication) ? Ma position est ___ latitude ___ longitude (ou d'après toute autre indication).
QTR Quelle est l'heure exacte ? L'heure exacte est ___.

Usage en Aéronautique[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, en aéronautique, le code ne survit plus qu'au travers de quelques usages :

  • les contrôleurs aériens, ainsi que certaines radios de type VOLMET et ATIS émettant en boucle des bulletins [3], diffusent aux pilotes les indications de pression au niveau de la mer et de pression locale, QNH et QFE. Parfois la lettre Q est omise, et on fait référence au Novembre-Hôtel et Fox-Echo (alphabet international). Toutefois, depuis plusieurs années, le Fox-Echo n'est plus transmis par le contrôleur qu'à titre indicatif, ou le plus souvent omis. En effet le calage de l'altimètre s'effectue désormais au QNH.
  • QGO : se dit d'un aérodrome fermé (AD en QGO cause MTO, par exemple) ;
  • QNE : références altimètriques en niveau de vol : calage 1013,2 hPa ; Sous forme de question/réponse il permet de connaitre des altitudes de passage lorsque le barométre est calé sur 1013,2 hPa. Cela a été utilisé pour des approches à haute altitude lorsque les barométres ne permettaient pas des corrections de pression.
  • QFU : orientation magnétique de la piste ;
  • QDM et QDR : relèvements radiogoniométriques de stations au sol et des avions.

(Voir aussi langage aéronautique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b conférence internationale radiotélégraphique de Londres, 1912
  2. Convention et Règlements administratifs de l'Union internationale des télécommunications. Rec. UIT -R M.1172 Abréviations et signaux divers à employer dans les radiocommunications du service mobile maritime.
  3. (format pdf)http://www.meteo.fr/aeroweb/info/guide/guide.pdf

Lien externe[modifier | modifier le code]