Silence radio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans les radiotélécommunications, le silence radio est un état dans lequel les stations d’émission radio effectuent l'arrêt de transmission pour raisons de sécurité.

Généralité commune[modifier | modifier le code]

Le silence radio
  • évènement : début connu de l’évènement.
  • silence : cessez immédiatement toute transmission et ce jusqu'à nouvel ordre.
  • évènement : l’évènement en cours et jusqu'à une fin de l’évènement.
  • fin de silence : les transmissions peuvent reprendre (suite au nouvel ordre).

Message d'urgence en radiotéléphonie[modifier | modifier le code]

Le message d'urgence dans un réseau en radiotéléphonie.

  • message urgent : demande de priorité afin de transmettre un message important.
  • silence : cessez immédiatement toute transmission de routine et ce jusqu'à nouvel ordre.
  • message urgent parlez : priorité afin de transmettre le message urgent.
  • fin de message urgent : signale la fin de la transmission du message urgent.
  • fin de silence : les transmissions de routines peuvent reprendre.


  • Exemple:
  • message urgent de Z : La station Z demande la priorité afin de transmettre un message urgent.
  • à tous de X silence, Z parlez : la station X est le Poste de Commandement Opérationnel
  • Transmission du message urgent : La station Z transmet le message urgent
  • fin de message urgent à vous : La station Z signale la fin de la transmission du message urgent.
  • reçu, à tous de X fin de silence ou reçu, à tous de X silence fini : Les transmissions de routines peuvent reprendre.

Tactique militaire[modifier | modifier le code]

La guerre électronique consiste à exploiter les émissions radioélectriques d'un adversaire.
Le silence radio est une tactique militaire consistant à ne rien émettre pour éviter la détection et la radiogoniométrie.
En cas extrêmes silence radio («contrôle des émissions» ou EMCON) peut être mis en place également comme moyen de défense contre l'interception.

Période de silence radio du Temps universel coordonné[modifier | modifier le code]

Périodes de silence radio de 3 minutes en Temps universel coordonné.
Périodes de silence radio de 3 minutes en Temps universel coordonné.

Les quatre périodes de silence radio du Temps universel coordonné.

Secteurs de couleur vert ou bleu
  • Dans les secteurs de couleur vert ou bleu les stations radios effectuent un silence radio obligatoire de H + 00 à 03 et de H + 30 à 33 sur les fréquences :
Secteurs de couleur rouge
  • Dans les secteurs de couleur rouge les stations radiotélégraphiques effectuent un silence radio obligatoire de h + 15 à h + 18 et de h + 45 à h + 48 sur la fréquence 500 kHz.
  • Dans le monde, depuis 1999. Les radiocommunications doivent cesser dans la bande comprise entre 495 kHz à 505 kHz durant la période de silence radio[1].
  • Dans quelques pays appliquant toujours l'ancienne recommandation, les émissions doivent cesser dans une bande comprise entre 490 kHz à 510 kHz durant la période de silence radio.
  • L’appel de routine, de sécurité et d’urgence est autorisé aux heures de h + 18 à h + 44 et de h + 48 à h + 14 avec un dégagement sur une fréquence de travail.
  • La radiotélégraphie pour la détresse est libre sur la fréquence 500 kHz.
Référence de l'heure

Aéronautique et maritime[modifier | modifier le code]

Pour la sécurité et vie humaine. Les impositions du silence radio dans l’ordre de priorité :

Appel et trafic de détresse[modifier | modifier le code]

Le navire est en détresse[modifier | modifier le code]

Navire et équipage en détresse

L'appel de détresse (message de détresse) pour l'imposition du silence radio.

Le capitaine d'un navire peut faire usage des signaux d'alarme ou de détresse deux tonalités émises alternativement durant trente à soixante secondes et trois répétitions du mot MAYDAY en radiotéléphonie seulement dans le cas suivant:

Pour signaler que son navire avec le personnel sont sous la menace d'un danger grave et imminent.

Il est composé du mot de code MAY DAY émis trois fois suivi du mot ICI ou DE puis du nom du bateau ou le MMSI ou l'indicatif (trois fois).

Exemple

(Sur la fréquence 2 182 kHz)
MAY DAY, MAY DAY, MAY DAY ici Bélougas, Bélougas, Bélougas;
MAY DAY de Bélougas.
Longitude 3° Ouest Latitude 46° Nord.
le navire coule.
Abandon du navire. 9 personnes à bord.
Bélougas coque de couleur bleue. Demande assistance.

Annulation[modifier | modifier le code]

  • Annulation

Quand le capitaine d'un navire qui a émis un signal de détresse estime ultérieurement que l'assistance n'est plus nécessaire, ou qu'il n'y a plus lieu de donner suite au message, il doit immédiatement le faire savoir à toutes les stations intéressées sur le canal 2 182 kHz.

MAYDAY
appel à tous
de
Bélougas, Bélougas, Bélougas.
MAYDAY fini, silence fini.
Nous n'avons plus besoin d'assistance.

Fin de détresse[modifier | modifier le code]

(Sur la fréquence 2 182 kHz)
MAYDAY A TOUS .
ICI CROSS CORSEN.
MAY DAY de Bélougas SILENCE FINI.
CROSS CORSEN LE 5 MARS A 22H local.

La propagation par onde réfléchie entre ciel et terre[modifier | modifier le code]

La propagation par onde réfléchie entre ciel et terre.

Les ondes décamétriques se propagent par réflexions successives entre le sol ou la mer et les couches E, F, F1 et F2 et par l'onde de sol.

On rencontre en partant de l’émetteur une courte zone de réception par onde de sol, une zone de silence radio (ou distance de saut), une zone de réception indirecte, une zone de silence radio (ou distance de saut), une zone de réception indirecte, une zone de silence radio (ou distance de saut) et ainsi de suite. L’énergie radiofréquence est réfléchie par les couches de l'ionosphère. Ces réflexions successives entre la mer ou le sol et les couches de l'ionosphère permette de liaisons radio intercontinentales.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IUT Appendice S13 section 3 A-500 KHz 2 A