Christopher Tye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christopher Tye (né vers 1500 - mort entre 1571 et 1573[1]) est un compositeur et organiste anglais de la Renaissance, contemporain de Thomas Tallis.

Christopher Tye a fait ses études à Cambridge. Un enfant de chœur nommé Tye (sans prénom) s'y trouve entre 1508 et 1513. Après son diplôme Bachelor of Music, il est chantre au King's College en 1537. De 1541 à 1561, il est maître de chœur (Magister choristarum) à la Cathédrale d'Ely. Il ne devient doctorant qu'en 1545. C'est à cette époque qu'il rencontre Richard Cox, réformiste et activement anti-papiste. Ordonné diacre en juillet, puis pasteur en décembre 1560, il est nommé recteur de Doddington-cum-Marche l'année suivante.

Formé avant la réforme et exerçant pendant, on ignore quels furent ses maîtres et s'il a voyagé.

Il compose des messes dont deux à l'occasion de ses grades universitaires de bachelier. Des motets de trois à sept voix. Ainsi que les premiers de consorts pour violes (trente et une pièces[2]). Quoi que fondés sur un cadre sacré (21 In nomine) la nature de ces compositions permet à l'auteur d'y donner libre cours à la science contrapuntique. Michel Bernstein, rédacteur du livret du disque de Jordi Savall, attire l'attention sur une œuvre : « s'il ne fallait ne citer qu'une seule pièce de ce magnifique ensemble, j'aimerais isoler O lux, dont le rayonnement sidéral rejoint à travers les siècles l' Adagio ma non troppo e molto espressivo qui ouvre le Quatuor en ut dièse mineur de Beethoven, l'opus 131 ! ».

Seules un petit nombre de compositions sont parvenues jusqu'à nous. En cela peut-être s'explique le relatif oubli d'une figure pourtant si riche de son langage polyphonique et de ses innovations. Il contribue à établir le modèle de l'hymne.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Messe Euge bone, Peccavimus et autres pièces - Winchester Cathedral Choir, Dir. David Hill (Hyperion)
  • Missa Euge Bone, Peccavinus, Omnes gentes (+ Mundy) - Oxford Camerata, Dir. Jeremy Summerly (1993, Naxos 8.550937)
  • Consort Musicke, set for Viols - Hespèrion XX, Dir. Jordi Savall (1988, Astrée/Auvidis E 8708)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Par déduction : son successeur à Doddington est nommé le 15 mai 1573.
  2. Les manuscrits non autographes et non contemporains sont conservés dans quatre endroits : à la British Library (1578), à la Bodlein Library à Oxford, à la Christ Church Library d'Oxford et au British Royal Museum. la publication moderne par Robert Weidner date de 1967.