Choréologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de partition

Le terme choréologie désigne le système de notation du mouvement inventée par Rudolf et Joan Benesh en 1955 et publiée en 1956. La notation Benesh a pour but de codifier par l'écriture, à la manière d'une partition de musique, tous les mouvements possibles du corps humain de façon précise et concise. Elle est surtout utilisée pour l'enregistrement des créations chorégraphiques. Elle est une alternative à la notation Laban.

Principe[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un langage dit universel d'écriture du mouvement qui permet :

  • une vraie et pertinente représentation du mouvement dans l'espace, de la relation des individus les uns vis-à-vis des autres et de leur environnement matériel, leurs déplacements, et les positions des différents membres et parties du corps ;
  • l'analyse du mouvement, du rythme, du phrasé et de la structure des travaux chorégraphiques ;
  • l'enregistrement et la transmission d'une chorégraphie en l'absence de vidéo, de texte, de traduction.

Cette notation, conçue initialement pour la danse, est également utilisée ces dernières années par des artistes du monde des marionnettes ou du cirque.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Cette notation est ou fut notamment utilisée en danse classique par le London Royal Ballet où Joan Benesh était danseuse et où elle fut initialement utilisée, l'American Ballet Theatre[1], le Ballet de Stuttgart, le Ballet de Hambourg, le Het Nationale Ballet, Rudolf Noureev, Mikhail Baryshnikov ; en danse moderne par Roland Petit et quelques œuvres de Maurice Béjart[2]; en danse contemporaine par John Neumeier, Kenneth MacMillan, Régine Chopinot et surtout depuis le début des années 1990 Angelin Preljocaj[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'American Ballet supprima les postes de choréologues pour des raisons financières.
  2. Lors des reprises du Chant du compagnon errant ou du Sacre du printemps.
  3. Lévêque (2011), p. 35-38.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • An Introduction to Benesh Movement Notation, A. & C. Black publishers, Londres, 1956.
  • Dany Lévêque, Angelin Preljocaj : de la création à la mémoire de la danse, éditions Les Belles Lettres,‎ 2011 (ISBN 978-2-251-44418-5).

Liens externes[modifier | modifier le code]