Chermignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chermignon
Blason de Chermignon
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais
District Sierre
Localité(s) et communes limitrophes
(voir carte)
Localités :
Chermignon-d'en-Haut, Chermignon-d'en-Bas, Les Briesses, Crans-sur-Sierre, Ollon, Plan-Mayens
Communes limitrophes :
Lens, Montana, Sierre
Président(e) Jean-Claude Savoy
Code postal 3971 Chermignon
3963 Crans-Montana
3971 Ollon
N° OFS 6234
Démographie
Gentilé Chermignonard
Population 2 961 hab. (31 décembre 2010)
Densité 550 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 00″ N 7° 28′ 00″ E / 46.316661, 7.466654 ()46° 19′ 00″ Nord 7° 28′ 00″ Est / 46.316661, 7.466654 ()  
Altitude 910 m
Superficie 538 ha = 5,38 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Chermignon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chermignon

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chermignon
Liens
Site web www.chermignon.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chermignon est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Sierre.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les assemblées bourgoisiales s'y sont tenues en patois jusqu'en 1964[3].

Organisation du territoire[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Elle comporte deux sociétés de musique de la Cécilia et de l'Ancienne Cécilia et la Guggen des Guggs'Dragons. Il y a aussi la troupe de théâtre les "Modits".

Sport[modifier | modifier le code]

Le FC Chermignon a son terrain de football à Chermignon-d'en Bas. Un club de karaté s'entraîne à l'école de Martelles à Chermignon-d'en-Bas.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Messager boiteux, L'almanach romand, 2005, Le patois pas mort, par André Lagger, p.52

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :