Charles Terront

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Terront
Image illustrative de l'article Charles Terront
Charles Terront à la une du Petit Journal du 25 septembre 1891
Informations
Nom Charles Terront
Date de naissance
Date de décès (à 75 ans)
Pays Drapeau de la France France
Équipes professionnelles
1876-1890
1891
1892
1893
Individuel
Humber Beeston
Individuel
DS
Principales victoires
Paris-Brest-Paris (1891)
Championnat de France de demi-fond (1888 et 1889)

Charles Terront, né le à Saint-Ouen et mort le à Sainte-Marguerite-lès-Marseille, est un coureur cycliste français des années 1870-1890, considéré comme la première star française du cyclisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut grand spécialiste du demi-fond cycliste et testa, en 1891, le pneumatique prototype d'Édouard Michelin, un des tout premiers pneumatiques démontables.

Entre 1876 et 1884, il gagna de nombreuses courses.

Il se marie à Biarritz en 1883.

En 1891, il remporta, après 1 200 kilomètres et plus de 71 heures d'effort, le premier Paris-Brest-Paris, en passant trois nuits sur son vélocipède. Il accomplit également un raid Paris-Moscou-Paris[1].

Le 26 février 1893, il remporte un match de 1 000 km contre Jean-Marie Corre à la galerie des Machines devant 50 000 spectateurs[2].

Il vient habiter Rouen en 1893[3],[4], où il tient un commerce de cycles et d'automobiles rue Jeanne-d'Arc (concession Sizaire-Naudin et Darracq).

En juin 1899, il bat le record Paris-Brest-Paris en motocycle.

Il est inhumé au cimetière de Clichy.

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Six jours[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Charles Terront sur sa michaudine modèle 1869 en 1922
  • 1876
    • Paris-Pontoise
  • 1878
    • Boulogne Billancourt-Versailles**
  • 1879
    • Angers-Le Mans-Angers
  • 1888
    • Drapeau : Royaume-Uni Champion de Grande-Bretagne des 100 miles
  • 1894
    • 2e de Paris-Lyon-Paris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Charles Terront vainqueur du premier Paris-Brest-Paris est mort hier », Journal des débats,‎ , p. 5
  2. « "Un grand match vélocipédique, Corre contre Terront": La Nature, n°1031 du 4 mars 1893 », sur Conservatoire numérique des arts et métiers (consulté le 18 mars 2015)
  3. Andrée Viollis, « Chez Charles Terront l'ancêtre des "as" du cyclisme », Le Petit Parisien,‎
  4. « Les Sports:vélocipédie », Journal des débats,‎ , p. 3

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Terront et Louis Baudry de Saunier, Les mémoires de Terront : sa vie ses performances, son mode d'entraînement, Paris, L. Pochy,‎
  • Herbert Osbaldo Duncan et Pierre Lafitte (ill. C. Tichon et F. Garat), En suivant Terront de St-Petersbourg à Paris à bicyclette, Paris, L. Pochy,‎ , 128 p.
  • V. Donnevoi, Dictionnaire vélocipédique illustré, Paris, G. David,‎ , 2e éd., 164 p. (OCLC 457927483), p. 141
  • E. Gendry, Sport vélocipédique : les champions français, Angers, G. Meynieu,‎ , 210 p., « Charles Terront »

Liens externes[modifier | modifier le code]