Charles Somers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Somers, né le 13 octobre 1868 à Newark (Ohio) et décédé le 29 juin 1934 à Put-in-Bay (Ohio), est un industriel américain. Il utilise sa fortune, jusqu'à la ruine, pour créer et soutenir des franchises de baseball. Il est notamment à l'origine de la création de la Ligue américaine et des Cleveland Indians, franchise de ligue majeure dont il reste propriétaire de 1900 à 1916. John F. Kilfoyle en est le président jusqu'en 1908, puis Somers assure lui-même la présidence. Il met en place un système de formation de jeunes talents préfigurant le concept de clubs affiliés.

À noter qu'il possède entre 1901 et 1903 la majorité des parts des Boston Americans (futur Red Sox). Ruiné en partie à cause des déficits récurrents des Indians, il cède la franchise à Jim Dunn. Il tente après cette date de rétablir ses affaires et devient propriétaire des New Orleans Pelicans, une franchise de ligue mineure.

Sources et références[modifier | modifier le code]