Chélone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Chélone (en grec ancien Χελώνη / Khelônê, « Tortue », en latin Testudo), est une oréade (nymphe des montagnes) d'Arcadie. Pour avoir refusé de se rendre aux noces de Zeus, elle est changée en tortue.

Son mythe n'est rapporté que par Servius[1] : tous les dieux, les hommes et les animaux avaient été invités au mariage de Zeus et d'Héra par Hermès. Mais Chélone était restée seule chez elle pour manifester le mépris que lui inspirait ce mariage. Quand Hermès s'en aperçut, il jeta la maison de Chélone dans un fleuve et transforma la nymphe en tortue.

On trouve cependant un précédent très similaire dans une fable d'Ésope, ce qui semble assurer l'ancienneté du mythe[2]. Chez Ésope, tous les animaux sont présents au mariage de Zeus, sauf la tortue. « Logis familial, logis idéal ! » répond-elle quand le dieu l'interroge sur la raison de son absence. Zeus la condamne alors à porter toujours sa maison sur son dos.

On peut également noter que la tortue apparaît dans un autre mythe impliquant Hermès : le dieu aurait en effet conçut la première harpe à partir d'une carapace de l'animal[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Servius, Commentaire à l'Énéide [détail des éditions] [(la) lire en ligne], I, 505.
  2. Ésope, Fables, 125 Chambry [lire en ligne].
  3. Hymnes homériques [détail des éditions] [lire en ligne], 4 à Hermès, 25-60 et Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], VIII, 17, 5.