Château de Reinhardstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Reinhardstein
Image illustrative de l'article Château de Reinhardstein
Château de Reinhardstein, à Robertville
Nom local Renarstène
Période ou style château fort
Début construction XIVe siècle
Fin construction reconstruction au XXe siècle
Propriétaire initial Renaud de Waimes
Propriétaire actuel Reinhardstein asbl
Destination actuelle musée
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1977, Site, no 63080-CLT-0016-01)
Site web www.reinhardstein.net
Coordonnées 50° 27′ 09″ N 6° 06′ 08″ E / 50.4525, 6.1023650° 27′ 09″ Nord 6° 06′ 08″ Est / 50.4525, 6.10236  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Localité Waimes

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château de Reinhardstein

Le château de Reinhardstein (en wallon Rénarstène, en allemand Schloss Reinhardstein ou Burg Metternich) est un château fort du XIVe siècle situé dans les Hautes-Fagnes belges, à l'ouest de Robertville, village de la commune de Waimes, dans la province de Liège (Cantons de l'Est de la Région wallonne de Belgique).

Historique[modifier | modifier le code]

Son emplacement actuel au sommet d’un piton rocheux dominant la vallée de la Warche était déjà connu par les Celtes. Ceux-ci y creusèrent un fossé dont on a retrouvé des traces dans le roc. Les Romains et les Carolingiens ne manquèrent pas d’apprécier la valeur stratégique des lieux qu’ils occupèrent également.

En 1354, Renaud de Waimes reconstruisit un château en s’appuyant sur certaines fondations et en intégrant à celui-ci des éléments des forteresses antérieures.

Par voie d’héritage, le château passa ensuite aux Nesselrode, aux Nassau et aux Schwartzenberg pour enfin aboutir entre les mains du père du célèbre chancelier Metternich. Après 1812, le château fut abandonné par cette famille et finit par être vendu à un entrepreneur en matériaux de construction. Ce dernier commença à démanteler le castel et à en revendre les pierres. Le pillage fut stoppé en 1815 après le congrès de Vienne qui fit passer les terres du château sous l’autorité du roi de Prusse. C’est alors qu’une première campagne de restauration fut entreprise.

Après une nouvelle période d’abandon, les ruines du château furent achetées en 1965 par un amateur éclairé, le professeur Overloop, qui, après avoir procédé à une reconstruction intelligente, basée sur les gravures anciennes du XVIIIe siècle et une étude approfondie dans d'autres châteaux du même type en Eifel, remeubla le burg de sa collection privée et fit même en sorte que celui-ci soit accessible aux visiteurs dès 1970.

Le professeur Overloop, n'a pas cherché à faire une reconstitution à l'identique du burg: les documents manquaient. C'était pour lui un refuge et une tribune où il pouvait défendre la Belgique et l'Europe auprès de ses visiteurs.

Tour avancée et château de Reinhardstein.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]