Château de Kildrummy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Kildrummy
Image illustrative de l'article Château de Kildrummy
Ruines du Château de Kildrummy
Nom local Kildrummy Castle
Début construction Début du XIIIe siècle
Propriétaire initial Uilleam
Propriétaire actuel Historic Scotland
Coordonnées 57° 14′ 05″ N 2° 54′ 17″ O / 57.234811111111, -2.904630555555657° 14′ 05″ Nord 2° 54′ 17″ Ouest / 57.234811111111, -2.9046305555556  
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région historique Aberdeenshire
Commune Kildrummy

Géolocalisation sur la carte : Aberdeenshire

(Voir situation sur carte : Aberdeenshire)
Château de Kildrummy

Géolocalisation sur la carte : Écosse

(Voir situation sur carte : Écosse)
Château de Kildrummy

Le Château de Kildrummy est un château en ruine près de la ville de Kildrummy dans l'Aberdeenshire, région du nord de l'Écosse. Bien qu'en ruine, c'est probablement le château le plus complet du XIIIe siècle à avoir survécu dans l'Écosse de l'Est. Il s'agissait du siège des comtes de Mar.

Histoire[modifier | modifier le code]

Datant du début du XIIIe siècle, on pense que ce château a été construit sous les seigneuries de Uilleam et Domhnall, comtes de Mar. Il a été assiégé de nombreuses fois dans son histoire : en 1306 pour des histoires liées à Robert Ier d’Écosse et en 1335 par David Strathbogie menant les forces d'Édouard Balliol. Lors de cette dernière occasion, Cristina Bruce, sœur du roi d'Écosse, tint tête aux assaillants jusqu'à ce que son époux Andrew Moray vienne à son secours.

En 1374, l'héritière du château Isobel fut prise et mariée à Alexander Stewart, qui fit alors valoir ses prétentions sur le château de Kildrummy et le titre de Comte de Mar. En 1435, le roi Jacques Ier d'Écosse prit le contrôle du château qui devint alors château royal, jusqu'à ce qu'il soit accordé à Lord Elphinstone en 1507. Enfin, le château passa du Clan Elphinstone au Clan Erskine en 1716 avant d'être abandonné à cause de l'échec de la rébellion jacobite.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le plan du château de kildrummy est dit taillé en bouclier (de l'anglais shield-shaped), avec de nombreuses tours indépendantes. Le flanc plat du château surplombe un ravin à pic, et du côté opposé les murs convergent vers un point qui était alors défendu par deux tours jumelles massives. Le château avait aussi un donjon, appelé la Snow Tower (i.e. "tour des neiges"), plus haute que les autres tours, construite dans le style français, comme pour le Château de Bothwell. Le château était protégé par d'importantes fortifications en terre, avec le ravin et des "douves sèches" (un fossé de la dimension habituelle des douves mais sans eau). La plupart des fondations du château sont encore visibles, ainsi que certains des étages inférieurs de ses murs. Des marques de batailles ont été mises au jour en 1925 par des fouilles archéologiques, qui ont également révélées des décorations du sol en pierre.

De nos jours[modifier | modifier le code]

Actuellement, les restes du château sont gérés par Historic Scotland, l'agence d'Écosse des monuments historiques. L'hôtel Kildrummy Castle Hotel a été construit sur l'ancienne propriété et domine les ruines.

Galerie[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :