Château de Bouchout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Bouchout
Image illustrative de l'article Château de Bouchout
Coordonnées 50° 55′ 41″ N 4° 19′ 44″ E / 50.9281, 4.328850° 55′ 41″ Nord 4° 19′ 44″ Est / 50.9281, 4.3288  
Pays Drapeau de la Belgique Belgique

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Château de Bouchout

Le château de Bouchout, situé en Flandre dans la commune de Meise, province du Brabant flamand, proche de Bruxelles, est un château fort de plaine belge dont l’origine remonte au XIIe siècle.

Le château est à l’origine une forteresse de la ligne de défense du duché de Brabant érigée par Guillaume de Crainhem en vue de freiner les ardeurs du Seigneur de Grimbergen qui possédait aussi un château à Meise dans une propriété contiguë. Ce sont les descendants de Guillaume de Crainhem qui au XIVe siècle construiront la tour carrée.

Après le XVe siècle, le château deviendra notamment la propriété des La Marck, des d’Assonville et enfin des Roose.

En 1683, le château est assiégé par les troupes de Louis XIV et est gravement endommagé. La famille Roose entreprend d’importantes restaurations dans les années qui suivent le désastre.

Au XIXe siècle, le château passe par mariage à la famille Beauffort. En 1832, Amédée de Beauffort y entreprend d’importantes reconstructions dans le style néogothique, fort à la mode à cette époque. En 1849, il le revend à Léopold II de Belgique. Peu de temps après, Léopold II fait l’acquisition du château voisin de Meise et de son parc et les englobe dans une seule et même vaste propriété où il installe sa sœur Charlotte de Belgique, veuve de l’empereur Maximilien de Habsbourg après la tragique expédition du Mexique.

En 1938, l’État belge achète le domaine de Bouchout en vue d’y créer ce qui deviendra plus tard le Jardin botanique national de Belgique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Malgré son nom à consonances françaises, Bouchout, prononcé [buʃu], est un nom flamand, qui s'écrirait Boekhout en graphie moderne, prononcé [bukhawt]. Il signifie simplement « hêtre », boek ou boekhout étant une variante dialectale de beuk [1]. Ce toponyme est fréquent dans l'aire néerlandophone[2].

Une autre étymologie, Boog-hout signifiant « tenez votre arc tendu », du fait que le château était placé sur un lieu militaire très stratégique [3][4], est infondée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. EtymologieBank
  2. Oudnederlands woordenboek (ONW)
  3. Noppen 1991, p. 30–41
  4. Wauters 1855, p. 277–279

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edwin Ganz, Le Domaine royal de Bouchout et ses châteaux, Meise,‎ 1940
  • Paul Borremans, Danny Swaerts et Frieda Billiet (traduction), Le Domaine de Bouchout du parc seigneurial au jardin botanique : 1939-1989, Meise, ministère de l'Agriculture, Jardin botanique national de Belgique,‎ 1989, 89 p.
  • (de) Constant Noppen, De heren van Boechout en hun Waterburcht te Meise, Bruxelles, Drukkerij Poot,‎ 1991
  • Alphonse-Jules Wauters, « Le Chateau de Bouchout », Histoire des Environs de Bruxelles (volume 2), Bruxelles, Alexander Henne and Alphonse Wauters,‎ 1855 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :