Cesare Burali-Forti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BuraliForti1.jpg

Cesare Burali-Forti (13 août 1861 Arezzo - 21 janvier 1931 Turin) est un mathématicien italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cesare Burali-Forti est assistant de Giuseppe Peano à Turin de 1894 à 1896, et collabore au formulaire de mathématiques. Bertrand Russell a nommé paradoxe de Burali-Forti, le paradoxe du plus grand ordinal en théorie des ensembles, en référence à un article de 1897 où le mathématicien italien, croyant démontrer que deux ordinaux ne sont pas toujours comparables, fait le raisonnement qui conduit au paradoxe décrit par Russell[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grattan-Guinness 2000, p 313.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ivor Grattan-Guinness, 2000. The Search for Mathematical Roots 1870-1940. Princeton Uni. Press.
  • Cesare Burali-Forti (1897) Una questione sui numeri transfiniti, Rendiconti del Circolo mathematico di Palermo 11 pp 154-164, sulle classi ben ordinate, ibid, p 260, (en)traductions en anglais de l'article de Burali-Forti de 1897 et de son addendum dans Jean van Heijenoort (en), A source Book in Mathematical Logic 1879-1931, pp 104-112, préface de Jean van Heijenoort.