Cap Malabata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cap Malabata
Image illustrative de l'article Cap Malabata
Localisation
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Tanger-Tétouan
Coordonnées 35° 49′ 00″ N 5° 44′ 55″ O / 35.816667, -5.748611 ()35° 49′ 00″ Nord 5° 44′ 55″ Ouest / 35.816667, -5.748611 ()  
Océan Océan Atlantique

Géolocalisation sur la carte : Maroc

(Voir situation sur carte : Maroc)
Cap Malabata

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Cap Malabata

Le cap Malabata est un petit promontoire de la côte marocaine sur le détroit de Gibraltar. Il ferme la baie de Tanger et se trouve à 6 km au nord-est de Tanger.

Le cap Malabata comporte un phare et un château bâti au début du XXe siècle dans un style médiéval. Le cap Malabata offre une vue exceptionnelle sur la ville et la baie de Tanger, sur le détroit de Gibraltar et sur la côte espagnole. Le cap est desservi par la route de la corniche depuis Tanger.

Le secteur du cap Malabata est le point de départ d'un projet de tunnel de Gibraltar, qui relierait le Maroc à la Punta Paloma, en Espagne [1].

Le « Royal Resort Cap Malabata », un ambitieux complexe touristique haut de gamme de 129 hectares, a été lancé en grande pompe en 2007. Il doit s'étendre depuis le cap Malabata jusqu'à la plage des Amiraux, qui se trouve à 2,5 km au nord-est du cap. Ce projet d'un coût de 550 millions de dollars est financé par des capitaux de Bahreïn [2].

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Dominique Marny, Cap Malabata (roman), Paris, Presses de la Cité, « Sud lointain », 2003. (ISBN 2-2661-4276-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giles Tremlett, « From Europe to Africa - undersea tunnel project takes a leap forward », The Guardian, 20 octobre 2006 [1]
  2. Coup d'envoi à Tanger du projet bahreïni « Royal Resort Cap Malabata » [2] [3]

Lien externe[modifier | modifier le code]