Brigitte Sauzay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Brigitte Sauzay, née à Toulon le 25 novembre 1947 et décédée à Paris le 11 novembre 2003, fut interprète d'allemand auprès de trois présidents de la république française : Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand. En 1993, elle fonde avec Rudolf von Thadden l'« Institut de Berlin-Brandebourg pour la coopération franco-allemande en Europe », devenu aujourd'hui la Fondation Genshagen. En 1998, elle est nommée conseillère du chancelier Gerhard Schroder pour les relations franco-allemandes.

Son nom est désormais donné à un programme d'échange franco-allemand de lycéens et de collégiens, soutenu par l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ).

Elle occupait un poste clé dans les relations entre la France et l’Allemagne, en particulier dans le domaine culturel puisqu'elle a été, avec l’OFAJ, à l’origine des " Bourses Voltaire ", qui permettent à des lycéens de faire, à titre individuel, des séjours de moyenne durée dans un établissement du pays voisin.

Brigitte Sauzay était également attentive à la situation des femmes et à leur rôle dans nos sociétés, aux problèmes de l’environnement et à celui de la mémoire.

Elle est l'auteur de deux livres : Le vertige allemand et Retour à Berlin

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]