BrightSource Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

BrightSource Energy

Création 2004
Fondateurs Arnold J. Goldman
Forme juridique privée
Siège social Oakland (Californie) (États-Unis)
Direction Arnold J. Goldman (président)
John Woolard (CEO)
Activité Solaire thermodynamique
Site web BrightSourceEnergy.com

BrightSource Energy est une entreprise américaine basée à Oakland (Californie) qui conçoit, construit, finance et exploite des centrales solaires thermiques de taille industrielle.

Histoire[modifier | modifier le code]

BrightSource a été créé grâce à du capital d'amorçage de la société de capital risque VantagePoint Venture Partners. Il a réuni 115 millions $ de capital additionnel en mai 2008, portant son capital à 160 millions $. Parmi les investisseurs on note Google, BP Alternative Energy, Morgan Stanley, DBL Investors, Draper Fisher Jurvetson, Chevron Technology Ventures, Statoil Venture et Black River[1].

En mars 2008, BrightSource a signé plusieurs contrats de vente d'électricité à long terme (PPA - Power Purchase Agreements) avec Pacific Gas and Electric Company (PG&E) pour plus de 900 MW[2]. BrightSource conçoit et construit plusieurs centrales solaires thermodynamiques dans le sud de la Californie.

En février 2009, BrightSource a signé des contrats de vente d'électricité de sept tours solaires dans le désert de Mojave à Southern California Edison (SCE). Les centrales auront une capacité de 1 300 MW et produiront 3,7 TWh par an. La première centrale de 100 MW, faisant partie du projet BrightSource d'Ivanpah (400 MW sur 16km²), devrait être mise en service en 2013[3],[4]. Le coût total du projet d'Ivanpah sera de 2,2 milliards de $. Un des partenaires de ce projet est Siemens, qui fournit les systèmes d'instrumentation et de contrôle ainsi que les générateurs / turbines à vapeur.

In 2010, BrightSource a engagé Morgan Stanley et Goldman Sachs pour préparer une introduction en bourse en 2011. Son 4e tour de table en mai a apporté 150 millions $, portant le financement en capital total à 330 millions $[5].

En novembre 2011, Google a annoncé son intention de stopper ses investissements dans les projets CSP (Centrale solaire thermodynamique) du fait du déclin rapide des prix du photovoltaïque. Google a investi 168 millions $ sur BrightSource[6],[7] dans le cadre de son programme Renewable Energy Cheaper than Coal (RE<C) (Énergie renouvelable moins chère que le charbon)[8]. En décembre 2011, Google et KKR & Co. ont annoncé un accord pour investir dans quatre centrales solaires en Californie d'une puissance totale de 88 MW.

En décembre 2011, BrightSource Energy a soumis à la California Energy Commission (CEC) le projet solaire de Rio Mesa (750 MW) dans le comté de Riverside en Californie ; le projet a été ramené à 500 MW en mai 2012[9]. Finalement, après la découverte d'un important gisement de fossiles de mammouths sur le site du projet[10], BrightSource l'a définitivement abandonné.

En 2009, BrightSource Energy a annoncé le projet de construction d'une centrale solaire de 960 MW à Coyote Springs, Nevada prévu pour mise en service en 2012[11]. En 2011, le projet n'avait pas encore démarré et le début de la production avait été repoussé à 2014 pour la première phase de 200 MW[12] et à 2015 pour la seconde phase de 200 MW[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Investors, site de BrightSource consulté le 17 novembre 2013.
  2. (en) « BrightSource Energy signs whopper solar contract with PG&E », CNET News,‎ 2008-03-31 (consulté le 17 novembre 2013)
  3. (en) « California Utility Looks to Mojave Desert Project for Solar Power », The New York Times,‎ February 11, 2009 (consulté le 17 novembre 2013)
  4. (en) « BrightSource Energy and Southern California Edison (SCE) Power Purchasing Agreement FAQs », BrightSource & SCE (consulté le 17 novembre 2013)
  5. (en)Brightsource quietly moving towards IPO in 2011, sur le site Venturebeat consulté le 17 novembre 2013.
  6. (en)Google cans concentrated solar power project Reve (24 Nov 2011) consulté le 17 novembre 2013.
  7. (en) Marc Roca and Ehren Goossens, « BP Deems Solar Unprofitable, Exiting Business After 40 Years », Bloomberg,‎ 20 décembre 2011 (consulté le 17 novembre 2013)
  8. (en)Google Renewable Energy Cheaper than Coal (RE<C)
  9. (en)BLYTHE: Company scales back solar project, sur le site The Press Enterprise consulté le 17 novembre 2013.
  10. (en)Mammoth Fossils Found at Rio Mesa Solar Site, sur le site Kcet consulté le 17 novembre 2013.
  11. (en) Stephanie Tavares, « Vision for desert solar power plant expands », Las Vegas Sun,‎ 23 décembre 2009 (consulté le 17 novembre 2013)
  12. (en) « BrightSource Coyote Springs 1 (PG&E 3) », National Renewable Energy Laboratory,‎ 21 janvier 2011 (consulté le 17 novembre 2013)
  13. (en) « BrightSource Coyote Springs 2 (PG&E 4) », National Renewable Energy Laboratory,‎ 21 janvier 2011 (consulté le 17 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]