Pacific Gas and Electric Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pacific Gas & Electric Company

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de PG&E

Création 1905
Forme juridique société par actions
Action NYSE : PGC
Siège social Drapeau des États-Unis San Francisco (États-Unis)
Direction Peter A. Darbee (président et chef de la direction)
Activité Fourniture d'énergie et services
Produits Électricité, gaz naturel
Société mère PG&E Corporation
Effectif 19 425 (2009)[1]
Site web www.pge.com
www.pgecorp.com (corporatif)
Chiffre d’affaires 13 399 M USD (2009)[1]
en diminution 8,4 % (2009)
Résultat net 1 220 M USD (2009)[1]
en diminution 8,8 % (2009)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pacific Gas and Electric (homonymie).

Pacific Gas & Electric Company ( NYSE : PGC ) est une importante société par actions du secteur énergétique américain avec un chiffre d'affaires annuel de 13,4 milliards et des actifs de 42,9 milliards de dollars[1]. L'entreprise distribue de l'électricité et du gaz à 5,1 millions de clients du nord et du centre de la Californie, un territoire de 70 000 mi2 (181 299 km2) qui compte près de 15 millions d'habitants. Son siège social est établi à San Francisco en Californie.

Activités[modifier | modifier le code]

Production d'électricité[modifier | modifier le code]

La centrale nucléaire de Diablo Canyon.

PG&E produit environ 30 % de l'électricité qu'elle distribue à ses clients. Son parc de production comprend environ 75 centrales, dont la puissance installée totale est de 6 871 mégawatts[1].

L'entreprise est le plus grand producteur privé d'hydroélectricité aux États-Unis. Une centaine de réservoirs dans la Sierra Nevada et dans les Cascades alimentent ses 69 centrales hydroélectriques, d'une puissance totale de 3 896 mégawatts. Les centrales sont aménagées sur 16 bassins versants du nord et du centre de la Californie, de Redding à Bakersfield[2].

PG&E est aussi propriétaire de la centrale nucléaire de Diablo Canyon (2 240 MW) qui a produit 16 265 gigawatts-heure en 2009[1], soit 57,8 % de la production totale des centrales de la société. La firme a également exploité, de 1963 à 1976, la centrale nucléaire de Humboldt Bay, avant de la fermer compte tenu de sa faible taille et de l'existence d'une faille sismique dans la région[réf. nécessaire].

Elle exploite également deux centrales thermiques au gaz naturel: les centrales Gateway (600 MW) et Humboldt Bay (105 MW)[1].

Mojave Solar Park[modifier | modifier le code]

La compagnie espagnole Abengoa Solar et l'entreprise israélienne Solel (rachetée depuis par Siemens[3]) construisent pour le compte de PG&E le Mojave Solar Park, un parc solaire thermique d'une puissance nominale de 553 mégawatts[réf. à confirmer], qui doit approvisionner la Californie, dont la législation prévoit, depuis 2010, comme le Nevada, que 20 % de l'électricité soit produite par des énergies renouvelables[4].

Distribution d'électricité et de gaz naturel[modifier | modifier le code]

Poste électrique de la PG&E, à San Francisco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Pacific Gas & Electric Company, « Company Overview », sur Annual Corporate Responsability and Sustainability Report,‎ 2010 (consulté le 7 août 2010)
  2. (en) Pacific Gas & Electric Company, « Managing Our Hydro Operations », sur Annual Corporate Responsability and Sustainability Report,‎ 2010 (consulté le 7 août 2010)
  3. (en)Siemens Concentrated Solar Power Ltd - previously Solel Solar Systems
  4. PG&E Signs Agreement With Solel for 553 Megawatts of Solar Power P&G, juillet 2007, voir archive

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]