Boum (fête)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une boum est une fête musicale et dansante organisée par des adolescents, souvent à l'occasion d'un anniversaire ou de la fin de l'année scolaire. Elle évoque souvent les premiers émois et l'éveil sexuel des adolescents, à travers leurs premiers slows, dans les années 1960 et 1970.

Le mot est apparu dès la fin des années 1950 initialement sous la forme « surboum » (dérivée de « surprise-partie »), rapidement abrégée en « boum » tout court. L'une des premières attestations écrites (et enregistrées) dans la culture populaire de ce terme semble être la chanson Une Boum chez John interprétée par Johnny Hallyday et publiée en album et en simple au tout début de 1960.

Succédant aux anciennes fêtes des adelphies de village, on peut la considérer comme un rite de passage, évoqué en particulier dans le film français La Boum (1980) de Claude Pinoteau. Ironiquement, le gigantesque succès de ce film a très vite fait tomber en désuétude le mot « boum », victime en quelque sorte d'un excès de divulgation. Il a alors disparu du vocabulaire adolescent pour être remplacé par le terme plus souple et générique « fête », auquel a succédé « teuf » dans les années 1990.


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]