Boltaña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boltaña
Blason de Boltaña
Héraldique
Drapeau de Boltaña
Drapeau
Le centre historique de Boltaña vu depuis le chemin qui relie le village au château.
Le centre historique de Boltaña vu depuis le chemin qui relie le village au château.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon Aragon
Province Huesca
Comarque Sobrarbe
Code postal 22340
Démographie
Gentilé Boltañés
Population 1 035 hab. (2009)
Densité 7,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 27′ 12″ N 0° 04′ 20″ E / 42.4534, 0.0721 ()42° 27′ 12″ Nord 0° 04′ 20″ Est / 42.4534, 0.0721 ()  
Altitude 643 m
Superficie 13 945 ha = 139,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Huesca

Voir sur la carte administrative de Huesca
City locator 14.svg
Boltaña

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Boltaña

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Boltaña

Boltaña est une municipalité, capitale de la comarque de Sobrarbe, dans la province de Huesca, dans la communauté autonome d'Aragon en Espagne.

Située dans la vallée de Broto, sur un versant d'une colline couronnée par le château de Boltaña, qui était habité par le comte de Sobrarbe, aujourd'hui en ruines, mais récemment une petite reconstruction a été entreprise.

Géographie[modifier | modifier le code]

Boltaña se trouve sur le versant sud des montagnes Pyrénées, dans la vallée de l’Ara, un affluent du Cinca. C'est la capitale administrative du Sobrarbe, alors que Ainsa, qui se trouve à 8 km. est considérée comme la capitale économique. Les limites de la commune sont, au Nord, les communes de Fanlo, à l’Est de Ainsa, au Sud Ainsa et Bierge, à l’Ouest Sabiñanigo et Fiscal. La commune regroupe les petites localités de Moriello de Sampietro, Ascaso, Santa María, San Fertús, Seso, Silves Alto, Silves Bajo, Aguilar, Espierlo, Margudgued, Sieste, Campodarbe, San Martín, San Belián, Morcat, El Pueyo de Morcat, Matidero, Torrolluala del Obico, Torrolluala de la Plana, Bibán et Alastrué.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’époque romaine, la cité est la capitale de la région appelée Boletania, d’où provient certainement son nom actuel. Le premier habitat se trouvait entre l’actuel château de Boltaña et la rivière Ara et s’appelait Municipium Boletanum. Le château, édifié selon la tradition locale par les Arabes, entra en possession de Sanche III de Navarre qui en confia la garde successivement à Sancho Galindez, Jimeno Garcés et Jimeno Iñiguez, pour s’opposer aux incursions musulmanes en Sobrarbe. Une partie du château fut bâtie à partir de 1017 par des maçons lombards.

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Boltaña
  • Collégiale San Pedro, église paroissiale, romane (XIIe siècle), modifiée au XVIe siècle.
  • Pont roman sur l’Ara.
  • Monastère royal de San Victorian.
  • Monasterio del Carmen, monastère reconverti dans l’hôtellerie balnéaire.
  • Bibliothèque municipale, la plus ancienne des Pyrénées aragonaises

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]