Aínsa-Sobrarbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Aínsa
Blason de L'Aínsa
Héraldique
Rue de L'Aínsa
Rue de L'Aínsa
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon Aragon
Province Huesca
Comarque Sobrarbe
Code postal 22330
Démographie
Gentilé Ainsetano
Population 2 179 hab. (2009)
Densité 7,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 26′ 17″ N 0° 09′ 04″ E / 42.438, 0.151 ()42° 26′ 17″ Nord 0° 09′ 04″ Est / 42.438, 0.151 ()  
Altitude 569 m
Superficie 28 480 ha = 284,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Huesca

Voir sur la carte administrative de Huesca
City locator 14.svg
L'Aínsa

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
L'Aínsa

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
L'Aínsa

Aínsa-Sobrarbe (ou L'Aínsa en aragonais, officiellement L'Aínsa-Sobrarbe) est une municipalité de la comarque de Sobrarbe, dans la province de Huesca, dans la communauté autonome d'Aragon en Espagne. L’Aínsa en est la commune principale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Une partie du parc national d'Ordesa et du Mont-Perdu appartient à la commune. Si Boltaña est la capitale administrative du Sobrarbe, Aínsa en est la capitale économique. La commune d'Aínsa est la capitale du municipio de L'Aínsa-Sobrarbe, qui regroupe les villages de Arcusa, Arro, Banastón, Bruello, las Bellostas, Camporrotuno, Castejón de Sobrarbe, Castellazo, Coscojuela de Sobrarbe, el Coscollar, Gerbe, Griébal, Guaso, Jabierre de Olsón, Latorre, Latorrecilla, Mondot, Morillo de Tou, Olsón, la Pardina, Paúles de Sarsa, la Ripa, Santa María de Buil, Sarratillo, Sarsa de Surta et Urriales. Elle comprend, en outre, des villages ou hameaux habités sporadiquement, comme Casa Almunia, Coronillas, Gabardilla, Molino Jabierre, Molino López, Molino Villacampa, Pelegrín, Sarratiás et Sarrato, ou totalement inhabités, comme Bagüeste, la Capana, Casa Linás, Casa Sierra, Cerollar, Escapa, la Lecina, Linés, Pacinias et Puibayeta.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIe siècle, Aínsa est la capitale du Royaume de Sobrarbe avant d'être incorporée au Royaume d'Aragon.

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Église collégiale Sante Maria de L’Aínsa[modifier | modifier le code]

La construction de cette église romane (consacrée en 1181) commence à la fin du XIe siècle pour ne s'achever qu'au cours de la seconde moitié du XIIe siècle. Cet édifice est pourvu d'un cloître triangulaire du XIVe siècle, restauré pendant les années 1972-1984[1]. Le portail principal comporte quatre archivoltes sur de petites colonnes (provenant assurément d'un autre portail) et un chrisme au-dessus de la voussure extérieure[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Fêtes[modifier | modifier le code]

  • Mai, navateras : descente de la Cinca en radeaux traditionnels (les navatas).
  • Juillet-août : festival de musique Mosica castiello de L'Aínsa.
  • Le second dimanche de septembre des années impaires, la Morisma, fête commémorant la lutte et la victoire des Chrétiens sur les Sarrasins.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide du visiteur.
  2. Ibidem

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :