Black Ball Line

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bateau de la Black Ball Line

La Black Ball Line est la compagnie maritime qui a été la première à établir des relations transatlantiques régulières au XIXe siècle.

Les propriétaires de la Black Ball Line se sont engagés à faire trois voyages par an à date fixe entre Liverpool et New York, ce qui était une grande nouveauté à l'époque[1].

Le premier départ eut lieu le 5 janvier 1818 à quatre heures précises ; le premier bateau appareilla dans des tourbillons de neige sous les applaudissements de la foule.

Le nom de la compagnie vient de son drapeau, une balle noire sur fond rouge.

Dans ses mémoires, le Cdt Armand Hayet, ancien capitaine au long cours et mémorialiste des derniers grands voiliers, qui a notamment recueilli les chansons de bord des matelots français relate que le terme de Black Baller était universellement utilisé pour désigner un matelot compétent mais forte tête et indiscipliné.

Hayet explique que les matelots de la Black Ball étaient certes convenablement payés mais traités à la "marche ou crève" car les Armateurs et les Capitaines de la Black Ball Line souhaitaient les passages les plus rapides possibles, quitte à tenir la toile par tous les temps, et donc à exiger de fréquentes et épuisantes manœuvres de prise, puis de largage des ris, de jour comme de nuit, pour ajuster au maximum la voilure au vent règnant,et à ce jeu les casses étaient fréquentes, et les accidents humains aussi.

La Black Ball Line et ses méthodes musclées de gestion du personnel ont laissé une trace dans les Shanties (les chansons de bord anglaises) notamment les célèbres "The Black Ball Line" et "Blow the man down"

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manhattan, la fabuleuse histoire de New York, Anka Muhlstein, Grasset, 1986