Benjamin Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benjamin Hall

Benjamin Hall PC (8 novembre 180227 avril 1867), 1er baron Llanover, fut un ingénieur civil et un politicien britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un industriel ferronnier du même nom, il devint membre du Parlement pour la ville de Monmouth (pays de Galles) en 1832 et conserva ce siège pendant 5 ans. Il aida à la révision de 1831 des "Truck Acts" (une législation tentant de limiter les droits des employeurs quant au paiement des gages des leurs employés). Il fit campagne contre les abus quant aux dépenses pour les élections parlementaires et se fit le champion des droits des gallois d'avoir des services religieux dans leur langue. Il s'engagea aussi dans une controverse amère contre les évêques de l'Église d'Angleterre au sujet de la l'état de celle-ci en pays de Galles, et attaqua l'exploitation honteuse des revenus de l'église, tout en se plaignant d'un népotisme incontrôlé. Créé baronnet en 1838, il introduisit en 1855, en tant que Sir Benjamin Hall, une Loi du Parlement qui établit le Bureau des Travaux Métropolitains dont il devint le premier Commissaire Chef attachés aux Travaux, ce qui lui permit d'imposer de nombreuses améliorations environnementales ou sanitaires à Londres. Il supervisa les dernières étapes de la reconstructions du Parlement du Royaume-Uni, ce qui inclut l'installation des 13,5 tonnes de "Big Ben" dans la Tour de l'Horloge. C'est en raison de sa grande taille, que de nombreux auteurs lui attribue l'origine du surnom de la cloche ("Le Grand Ben").

Il entra à la Chambre des Lords en 1859 sous le gouvernement du premier ministre Henry John Temple en tant que baron Llanover.

C'est à travers son épouse Lady Augusta Waddington de Llanover, qu'il hérita des terres de Llanover dans le Monmouthshire, et fut créé baron Llanover, de Llanover et Abercarn dans le comté de Monmouth, en 1859.