Baza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baza
Blason de Baza
Héraldique
Image illustrative de l'article Baza
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Grenade Province de Grenade
Comarque Baza
Maire
Mandat
Pedro Fernández Peñalver
2011
Code postal 18800
Démographie
Gentilé Bastetano, -na
Population 21 982 hab. (2010)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 29′ 00″ N 2° 46′ 00″ O / 37.483333, -2.76666737° 29′ 00″ Nord 2° 46′ 00″ Ouest / 37.483333, -2.766667  
Altitude 844 m
Superficie 54 500 ha = 545 km2
Divers
Saint patron San Máximo
Localisation
Localisation de Baza

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Baza

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Baza
Liens
Site web http://www.ayuntamientodebaza.es/

Baza est une ville d’Espagne, située dans le nord-est de la province de Grenade dans la communauté autonome d’Andalousie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans cette province elle possède le plus grand territoire avec une superficie de 545 kilomètres carrés. On y trouve des eaux sulfureuses qu’elle reçoit de la fontaine d'Alcrebite. Baza est aussi la capitale de la Vallée de Baza, et sa comarque se compose de huit municipalités.

Une des particularités de la région est la nature de son sol, très argileux. De ce fait, on y trouve des habitats troglodytes appelés traditionnellement cuevas (grottes), occupés par la suite par les Maures, puis plus tard par les paysans les plus pauvres.

La Sierra de Baza est un parc naturel dont certains villages (El Tesorero, Los Rodeos) tous dépendants de la paroisse de San Nicolás del Moro, ont été abandonnés dans les années 1920-1930.

Histoire[modifier | modifier le code]

Prise aux Maures après un long siège (1489), une division française y bat des régiments anglais et espagnols le 3 novembre 1810[1]. Les archives de la paroisse de San Nicolás del Moro sont conservées en la paroisse de Caniles.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 245