Bataille de Gwen Ystrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bataille de Gwen Ystrad eut lieu en 575 ap. J.-C., peut-être près de Wensleydale, dans le comté anglais du Yorkshire du Nord. Elle est surtout connue grâce au poème du célèbre barde écossais Taliesin.

Contexte[modifier | modifier le code]

Urien ap Cynfarch, le Roi de Rheged (probablement Cumbrie et/ou Galloway), était le plus puissant dirigeant britannique de ce temps, c'était aussi un grand chef de guerre. Il apparait qu'il forgea une alliance du Nord avec les rois brittoniques en 570 en unissant les armées de Rhydderch Hael de Strathcylde, Gwallog ap Llaennog (en) d'Elmet et de Morcant (en) (peut-être de Bryneich) pour s'opposer au développement des royaumes angliens de Bernicie et de Deira, et la bataille fit peut-être partie de cette campagne.

Le combat[modifier | modifier le code]

Dans le poème, la bataille a lieu sur la banque de gravier du « Garanwynyon de Rivière » où Urien a férocement attaqué ses ennemis « à la pierre blanche de Galystem ». La « rage d'Urien était une lame » et les Bretons sortirent vainqueurs du combat. Leurs adversaires exacts ne sont pas mentionnés, mais leur chef était probablement Ida ou plus probablement un de ses fils, Théodric de Bernicie étant le candidat le plus probable, étant donné les dates approximatives de la bataille et de son règne.