Baixa pombalina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baixa pombalina
Vue de la Baixa
Vue de la Baixa
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Ville Lisbonne
Géographie
Coordonnées 38° 42′ 41″ N 9° 08′ 14″ O / 38.71139, -9.1372238° 42′ 41″ Nord 9° 08′ 14″ Ouest / 38.71139, -9.13722  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lisbonne

Voir la carte administrative de Lisbonne
City locator 14.svg
Baixa pombalina

Géolocalisation sur la carte : Lisbonne

Voir la carte topographique de Lisbonne
City locator 14.svg
Baixa pombalina

La Baixa Pombalina est un quartier du centre de Lisbonne. Il comprend le réseau de rues perpendiculaires au nord de la Praça do Comércio, à peu près entre Cais do Sodré et le quartier de l'Alfama, en dessous du Château Saint-Georges, et s'étend au nord jusqu'aux places de Rossio et Figueira et l'Avenida da Liberdade.

La Baixa est un quartier élégant, construit après le tremblement de terre de 1755. Elle doit son nom (Pombalina) à Sebastião José de Carvalho e Melo, premier marquis de Pombal, Premier ministre de Joseph Ier de Portugal de 1750 à 1777 et figure éminente des Lumières portugaises, qui dirigea la reconstruction de Lisbonne après le tremblement de terre de 1755. Le Marquis de Pombal imposa des conditions très strictes quant à la reconstruction de la ville, et le plan actuel, au rues perpendiculaires, diffère du plan aléatoire qui caractérisait le quartier auparavant.

La Baixa Pombalina est l'un des premiers exemples de construction anti-sismique. Les modèles architecturaux furent testés en employant des troupes à marcher autour des bâtiments pour simuler un séisme. Les principales caractéristiques de ces constructions sont par exemple, la "cage Pombaline", une charpente au treillis de bois symétrique dont le but est de répartir les forces sismiques, et des murs inter-terrasses plus haut que le toit de la charpente pour limiter les incendies.

Le quartier est candidat à l'inscription au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 7 décembre 2004.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]