Auscultation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auscultation pédiatrique d'un nourrisson.

L'auscultation est la partie de l'examen clinique qui consiste à écouter, à l'aide d'un stéthoscope (auscultation médiate), ou simplement l'oreille posée sur le thorax du malade (auscultation immédiate), divers bruits produits par les organes du corps humain, notamment ceux émis par le cœur, les poumons, le tube digestif, les carotides et les artères fémorales. Cette méthode de diagnostic médical a été mise au point par René Laennec en 1816. Elle complète d'autres moyens simples tels que l'inspection, la palpation et la percussion.

Parfois le terme auscultation est utilisé par erreur abusivement pour décrire un examen clinique.

Auscultation pulmonaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : auscultation pulmonaire.

Préférentiellement faite sur la face postérieure du thorax, peut aussi se faire en faces antérieure ou latérales. On y recherche la présence des bruits pulmonaires normaux et de bruits adventices (anormaux). Le principal bruit pulmonaire normal est le murmure vésiculaire. Il est le reflet de l'entrée d'air dans les poumons et est modifié dans plusieurs maladies pulmonaires ou pleurales.

Auscultation cardiaque et vasculaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Auscultation cardiaque.

Elle permet de diagnostiquer un trouble du rythme ou un souffle cardiaque qui peut être un signe de valvulopathie.

L'auscultation des axes artériels permet de dépister un rétrécissement de l'artère qui doit être confirmé par une échographie-doppler vasculaire. Elle permet aussi de diagnostiquer un volumineux anévrysme intra-crânien chez l'enfant à travers la fontanelle médiane.

Elle aide à la mesure de la pression artérielle grâce aux bruits de Korotkoff.

Auscultation abdominale[modifier | modifier le code]

Elle permet d'entendre 2 types de bruits :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Traité de l'auscultation médiate de René Laennec, 1819 (introduction en ligne et commentée sur le site BibNum).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :