Aurore de Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anthocharis euphenoides

L’Aurore de Provence (Anthocharis euphenoides) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Pierinae et du genre Anthocharis.

Dénomination[modifier | modifier le code]

  • Anthocharis euphenoides (Staudinger, 1869),
  • Synonymes: Anthocharis belia (Linné, 1767) et Anthocharis belia euphenoides.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Aurore de Provence ou Aurore de Barbarie se nomme Provence Orange Tip ou Marocco Orange Tip en anglais, Gelbe Aurorafalter en allemand et Geel oranjetipje en néerlandais.

Génétique et évolution de l'espèce[modifier | modifier le code]

L'Aurore de Provence était présente dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Aurore de Provence mâle
Aurore de Provence femelle
  • Anthocharis belia ssp belia (Linné 1767),
  • Anthocharis belia ssp. androgyne (Leech, 1886), au sud-ouest du Maroc et dans la région de l'Atlas[2].

Description[modifier | modifier le code]

Ce papillon présente un dimorphisme sexuel très marqué : le mâle est jaune avec l'apex des ailes antérieures orange bordé d'une petite bande noire alors que la femelle est blanche avec l'apex orangé et cette même bande noire. Le revers des ailes postérieures est marqué de vert et l'apex des antérieures est orange chez le mâle, jaune chez la femelle.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les œufs donnent des chenilles blanches ponctuées de noir avec une large bande jaune dorsale[3].

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Les adultes volent de mars à juillet, en une seule génération annuelle.

Cette espèce hiverne dans sa chrysalide, au stade nymphal.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont des Biscutella et le Sisymbre officinal[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Aurore de Provence est présente dans le sud-ouest de l'Europe (Portugal, Espagne, sud de la France, centre de l'Italie) et dans toute l'Afrique du Nord (Maroc, Algérie et Tunisie).

L'Aurore de Provence n'est présente en France métropolitaine que dans les départements du pourtour méditerranéen et elle est absente de Corse[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Aurore de Provence affectionne les lieux fleuris, chauds et secs.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. IPNP archéologie
  2. eurobutterflies
  3. a et b D.J. Carter (ill. B. Hargreaves), Guide des chenilles d'Europe, Delachaux et Niestlé, coll. « Les guides du naturaliste »,‎ 2001, 311 p. (ISBN 978-2-603-00639-9) (DL février 2005)
  4. lepinet

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michael Chinery (trad. Patrice Leraut), Photoguide des papillons d'Europe, Delachaux et Niestlé, coll. « Les photo-guides du naturaliste »,‎ 1998, 676 p. (ISBN 978-2603011140).