Archives fédérales suisses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 56′ 25″ N 7° 26′ 47″ E / 46.9404, 7.44651 ()

Archives fédérales suisses (AFS)
Le bâtiment principal des Archives fédérales suisses à Berne.
Le bâtiment principal des Archives fédérales suisses à Berne.

Création 1798
Juridiction Confédération suisse
Siège Archivstrasse 24
3003 Berne (Suisse)
Coordonnées 46° 56′ 26″ N 7° 26′ 47″ E / 46.940447222222, 7.4465083333333 ()46° 56′ 26″ N 7° 26′ 47″ E / 46.940447222222, 7.4465083333333 ()  
Ministre responsable Alain Berset
Direction Andreas Kellerhals (Directeur)
Agence mère Département fédéral de l'intérieur
Site web www.bar.admin.ch/index.html?lang=fr
Géolocalisation du siège

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Archives fédérales suisses (AFS)

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Archives fédérales suisses (AFS)

Les Archives fédérales suisses (AFS) sont les archives nationales de la Confédération suisse. Elles relèvent du Département fédéral de l'intérieur. Leur siège est à Berne, dans un bâtiment construit de 1897 à 1899 sur les plans de l'architecte Theodor Gohl.

Mission et activités[modifier | modifier le code]

Les AFS ont en effet pour mission de rassembler et de conserver tous les documents retraçant la création puis l’évolution de l’État de droit, et témoignant des activités de l’administration. Elles contribuent ainsi largement à assurer la primauté de l’État de droit (good governance, ou bonne gouvernance).

Bases juridiques[modifier | modifier le code]

  • Loi fédérale sur l'archivage (LAr) de 1998

Historique[modifier | modifier le code]

Les Archives fédérales suisses ont été créées en 1798, suite à la naissance de la République helvétique.

Organisation[modifier | modifier le code]

Au début 2014 les Archives fédérales suisses (AFS) emploient 76 collaborateurs et 3 apprentis.

La grande majorité des collaborateurs (environ 80 %) sont germanophones, 11 % sont francophones et 8 % italophones.

Direction[modifier | modifier le code]

1799 Philipp Christoph Reibelt
1799 Josef Mariä Businger (1764-1836)
1799-1803 Marc Louis Vinet (1770-1828)
1803-1848 Karl Samuel Wild (1765-1848)
1849-1861 Johann Jakob Meyer (1798-1869)
1856-1867 Karl Joseph Krütli (1815-1867)
1868-1913 Jakob Kaiser (1833-1918)
1914-1932 Heinrich Türler (1861-1933)
1933-1954 Léon Kern (1897-1971)
1954-1973 Leonhard Haas (de) (1908-2000)
1974-1990 Oscar Gauye (1928-1990)
1990-2004 Christoph Graf (*1944)
Depuis 2004 Andreas Kellerhals (*1954)

Tabelle[1]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Bundesarchiv im Historischen Lexikon der Schweiz (HLS)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Regula Nebiker Toebak, « Les Archives fédérales », Archives en Suisse I, Association des archivistes suisses,‎ 1997, p. 37-38
  • Barbara Roth-Lochner, « Les Archives en Suisse », Archivpraxis in der Schweiz = Pratiques archivistiques suisses, Baden,‎ 2007, p. 29-45
  • Gilbert Coutaz, « Histoire des Archives en Suisse, des origines à 2005 », Archivpraxis in der Schweiz = Pratiques archivistiques suisses, Baden,‎ 2007, p. 46-136

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :