Vieille ville de Berne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vieille ville de Berne *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Bern luftaufnahme.png
Coordonnées 46° 56′ 53″ N 7° 27′ 01″ E / 46.94806, 7.45028 ()46° 56′ 53″ Nord 7° 27′ 01″ Est / 46.94806, 7.45028 ()  
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Type Culturel
Critères (iii)
Superficie 84 684 ha
Numéro
d’identification
267
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1983 (7e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La vieille ville de Berne est le centre historique de la ville suisse de Berne. Elle reste l'un des meilleurs témoins de l'urbanisme médiéval en Europe, et à ce titre elle est inscrite depuis 1983 au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.

Historique[modifier | modifier le code]

La fontaine de l'arquebusier dans la vieille ville de Berne

Fondée en 1191 par le duc Bertold V de Zähringen [1] sur une colline ceinturée par l'Aar offrant une protection naturelle sur trois côtés, le quatrième côté étant protégé par des remparts, la tour de l'Horloge et des fossés. Le plan de la ville s'est développé selon un principe urbanistique exceptionnellement clair.

Après l'extinction des Zähringen en 1218 la ville devient libre et obtient les privilèges de l'empereur Henri IV du Saint-Empire. Après un grave incendie en 1405, la ville a été reconstruite en dur (Molasse).

Les bâtiments et monuments remarquables de cette époque sont :

– la tour de l'Horloge « Zytglogge » (origine fin XIIe siècle, restaurée en 1771). Horloge astronomique XVIe siècle avec jacquemart animé ;
– la collégiale, dite cathédrale, archétype fin gothique suisse (construite entre 1421 et fin XVIe siècle). Avec son clocher-tour de 100 m de hauteur ;
– les arcades du XVe siècle, galeries marchandes. Architecture caractéristique, oriels, tourelles d'angle en encorbellements, trappes à caves ;
– les fontaines du XVIe siècle, ornées de figures allégoriques. Sur toutes les places et le long des rues,

La majeure partie de la ville médiévale a été rénovée au XVIIIe siècle mais a conservé son caractère original.

Capitale de la Suisse depuis 1848, de grands monuments publics affirment sa nouvelle fonction :

Palais fédéral (édifié entre 1894 et 1902) ;
– Musée des Beaux-Arts ;
– Musée historique ;
Université de Berne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. famille d'Allemagne du Sud (Fribourg-en-Brisgau).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]