Apistogramma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apistogramma est un genre de poissons de la famille des Cichlidae.

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire du genre Apistogramma débute au XIXe siècle, quand, en 1852, le naturaliste anglais Henry Walter Bates découvre le premier spécimen de Cichlidae nains (Apistogramma taeniata) dans le rio Cupai, considéré actuellement comme l'espèce type du genre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le genre Apistogramma comprend environ 90 espèces (dont 63 décrites scientifiquement) appartenant à la famille des Cichlidae. Ces espèces se situent principalement dans le bassin de l'Amazone ainsi qu'au Venezuela.

Selon Kullander, qui a révisé le genre en 1980, les espèces du genre Apistogramma peuvent être distinguées grâce aux caractères morphologiques suivants :

  • 14 à 18 rayons durs à la nageoire dorsale ;
  • 3, rarement 4 ou 6 rayons durs à la nageoire anale ;
  • des branchiospines sur le bord des os pharyngiens inférieurs ;
  • une papille comprimée sur la partie supérieure du 1er arc branchial.

En pratique, les espèces du genre Apistogramma sont donc des cichlidés de petite taille (ils dépassent rarement 8 cm, c'est pour ça qu'ils sont qualifiés de "nains") au comportement très intéressant.

Biotope[modifier | modifier le code]

Le genre Apistogramma n'est présent qu'en Amérique du Sud tropicale et subtropicale : bassin du Rio Amazonas, bassin du Rio Paraguay, bassin de l'Orénoque, etc. La plupart des espèces sont originaires de la forêt tropicale humide, qui (rappelons le) est actuellement en régression.

Le biotope de prédilection des Apistogramma se trouve près des berges, là où la profondeur de l'eau n'excède pas 10 cm. Il y existe une multitude de caches formées par un enchevêtrement de racines, branches mortes, feuilles,... Il n'est cependant pas rare de trouver des bancs de plusieurs centaines d'individus nageant en pleine eau, à découvert au-dessus des bancs de sable.

On rencontre la presque totalité des espèces dans des eaux acides et douces à la température annuelle moyenne de 26 °C.

Les Apistogramma sont des microprédateurs. Leurs proies principales, dans la nature, consistent en des larves d'insectes, des alevins d'autres poissons ou de petits invertébrés.

Leurs prédateurs dans le milieu naturel sont principalement les poissons du genre Hoplias, et les Cichlidae du genre Crenicichla. On peut également compter sur les Piranhas ainsi que sur les prédations nocturnes des poissons chats et autres poissons couteaux.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Il s'ajoute également à ces espèces décrites scientifiquement une trentaine d'espèces encore non décrites et des synonymes dont voici une liste non exhaustive

Références[modifier | modifier le code]

  • KULLANDER S. O. (1980) : A taxonomic study of the genus Apistogramma Regan, with a revision of the brazilian and peruvian species (Teleostei: Percoidei: Cichlidae). Bonner Zoologische Monographien Nr. 14 : 1-152.
  • RÖMER U. (1998) : Cichliden Atlas,Bd. 1. Melle. 1311p.

Liens externes[modifier | modifier le code]