Antonín Stavjaňa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antonín Stavjaňa

Né le ,
Gottwaldov
Entraîneur chef
Équipe Extraliga tch. HC Dukla Trenčín
A entraîné HC Zlín (Extraliga tch.)
HC Oceláři Třinec (Extraliga tch.)
HC Vsetín (Extraliga tch.)
HK Nitra (Extraliga slo.)
Activité Depuis 1999
Joueur retraité
Position Défenseur
A joué pour HC Dukla Trenčín (1. liga)
TJ Gottwaldov (1. liga)
Jokipojat Joensuu (I divisioona)
HV 71 (Elitserien)
HC Vsetín (Extraliga)
Repêc. LNH 247e choix au total, 1986
Flames de Calgary
Carrière pro. 1981 – 1998

Antonín Stavjaňa (né le 10 février 1963 à Gottwaldov en Tchécoslovaquie, ville aujourd'hui nommée Zlín en République tchèque) est un ancien joueur professionnel de hockey sur glace. Il a également été international pour la Tchécoslovaquie puis pour la République tchèque. Suite à sa carrière de joueur, il devient entraîneur de hockey sur glace.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière professionnelle avec le club du HC Dukla Trenčín dans le championnat de Tchécoslovaquie en 1981. Il va y jouer jusqu'en 1986-87, où il passe la saison avec le club de sa ville natale le TJ Gottwaldov. Au cours de l'été 1986, il est choisi lors du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par les Flames de Calgary en tant que 247e choix, au cours de la douzième ronde[1]. Il remporte dès sa première saison avec sa ville le titre de meilleur défenseur de la saison. Il est également élu dans l'équipe type de la saison[2]. Il n'y reste qu'une saison de plus avant de retourner avec l'équipe de Trenčín pour une saison.

En 1989, il retourne jouer pour sa ville natale qui vient alors de reprendre son premier nom : Zlín. Il intègre ainsi l'effectif du TJ Zlín mais encore une fois n'y reste qu'une saison. Il décide alors de quitter son pays pour rejoindre les championnats étranger. Il débute par jouer deux saisons avec le Jokipojat Joensuu en Finlande puis deux nouvelles saisons avec le HV 71 en Suède.

Il fait son retour dans son pays pour la saison 1994-95. Entre temps, la Tchécoslovaquie a donné naissance à la Slovaquie et à la Tchéquie. Il joue ainsi dans le club du HC Vsetín qui vient juste d'accéder à l'élite et va remporter immédiatement le titre de champion de l'Extraliga. Encore une fois, Stavjaňa est élu meilleur défenseur de la saison et la grande majorité des titres de meilleurs joueurs de la saison sont des joueurs du club[3]. Il va remporter un nouveau titre en 1995-96 puis en 1996-97 aux côtés de Roman Čechmánek. En 1996-97, il est une nouvelle fois cité comme meilleur défenseur de la saison et dans l'équipe type de la saison[4],[5]. Il fait sa dernière saison en tant que joueur en 1997-98 et remporte une nouvelle fois le prix du championnat[6].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il va être sélectionné pour la première fois avec l'équipe nationale de Tchécoslovaquie en 1981 lors du championnat d'Europe junior et il remporte alors sa première médaille, une médaille d'argent. Il est alors élu meilleur défenseur du tournoi. Entre 1981 et 1990, il va représenter régulièrement son pays lors des différentes compétitions séniors remportant une médaille d'or lors du championnat du monde 1985 ainsi que plusieurs médailles de bronze[7].

Suite à la partition de la Tchécoslovaquie, la République tchèque se dote d'une équipe nationale masculine de hockey pour participer aux différentes compétitions internationales. Les premiers matchs joués sont ceux du tournoi international de Suède nommé Sweden Hockey Games. L'équipe finit alors la seconde place derrière la Suède, hôte du tournoi. Antonín Stavjaňa termine meilleur défenseur de la compétition[8]. Il joue ses dernières sélections avec la République tchèque en 1996 et est également sélectionné pour le championnat du monde 1996. Il met fin à sa carrière internationale avec 67 sélections et 7 buts inscrits et gagne une nouvelle médaille d'or[9].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Suite à sa carrière de joueur, il passe derrière le banc du HC Zlín avec Zdeněk Venera et il permet à son équipe d'atteindre la finale de l'Extraliga. Ironiquement, sa nouvelle équipe va tomber et perdre contre son ancienne[10]. Il rejoint alors HC Oceláři Třinec pour une saison avant de retourner avec Zlín pour la première partie de 2002-03. Il va ensuite passer un temps derrière le banc de son ancien club, Vsetín et en 2005-06, il rejoint le championnat slovaque en signant pour le club du HK Nitra. Il mène son équipe à la première place de la saison régulière. À la surprises générale, il est renvoyé au cours des demi-finales des séries par le président Ján Plandora[11] et il rejoint alors le HC Dukla Trenčín pour un contrat d'un an avec option. Il est ainsi aujourd'hui entraîneur de sa première équipe professionnelle le HC Dukla Trenčín[12].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Antonín Stavjaňa est marié à Nataša et ensemble ils ont eu un fils Aleš en 1989 et une fille Zuzana en 1992[13].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
 PJ  B   A  PTS PUN  PJ  B   A  PTS PUN[14]
1981-82 HC Dukla Trenčín 1. liga
1982-83 HC Dukla Trenčín 1. liga
1983-84 HC Dukla Trenčín 1. liga
1984-85 HC Dukla Trenčín 1. liga
1985-86 HC Dukla Trenčín 1. liga
1986-87 TJ Gottwaldov 1. liga 40 12 9 21 10
1987-88 TJ Gottwaldov 1. liga
1988-89 HC Dukla Trenčín 1. liga
1989-90 TJ Gottwaldov 1. liga 46 7 14 21
1990-91 Jokipojat Joensuu I divisioona 42 13 35 48 10
1991-92 Jokipojat Joensuu SM-Liiga 44 9 11 20 24
1991-92 Jokipojat Joensuu Liigakarsinta 5 0 2 2 2
1992-93 HV 71 Elitserien 39 2 11 13 14
1993-94 HV 71 Elitserien 39 4 13 17 20
1994-95 HC Vsetín Extraliga 52 5 19 24
1995-96 HC Vsetín Extraliga 34 8 19 27 14 13 2 2 4 0
1996-97 HC Vsetín Extraliga 44 9 9 18 10 10 0 5 5 2
1997-98 HC Vsetín LEH 4 0 2 2 0 4 0 2 2 0
1997-98 HC Vsetín Extraliga 44 6 6 12 24 10 0 4 4 10

Statistiques internationales[modifier | modifier le code]

Année Équipe Événement  PJ  B   A  Pts Pun Résultats
1981 Tchécoslovaquie Championnat d'Europe junior médaille d'argent Médaille d'argent
1985 Tchécoslovaquie Championnat du monde médaille d'or Médaille d'or
1986 Tchécoslovaquie Championnat du monde 5e place
1987 Tchécoslovaquie Championnat du monde 9 1 1 2 8 médaille de bronze Médaille de bronze
1987 Tchécoslovaquie Coupe Canada 6 0 1 1 2 Défaite en demi-finale
1988 Tchécoslovaquie Jeux olympiques d'hiver 8 4 5 9 4 6e place
1989 Tchécoslovaquie Championnat du monde 10 1 3 4 2 médaille de bronze Médaille de bronze
1990 Tchécoslovaquie Championnat du monde 9 0 1 1 4 médaille de bronze Médaille de bronze
1993 République tchèque Championnat du monde 8 0 1 1 4 médaille de bronze Médaille de bronze
1994 République tchèque Jeux Olympiques d'hiver 8 0 0 0 2 7e place
1995 République tchèque Championnat du monde 7 1 0 1 8 4e place
1996 République tchèque Championnat du monde 8 1 2 3 0 médaille d'or Médaille d'or

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com.
  2. (fr) Bilan de la saison 1986-87 sur http://www.passionhockey.com/hockeyarchives/.
  3. (fr) Saison 1994-95 de l'Extraliga sur http://www.passionhockey.com.
  4. (fr) Saison 1996-97 de l'Extraliga sur http://www.passionhockey.com.
  5. (cs) Effectif 1996-97 de Vsetín sur http://www.hc-vsetin.cz/.
  6. (cs) Effectif 1997-98 de Vsetín sur http://www.hc-vsetin.cz.
  7. (cs) Effectifs champion avec la Tchécoslovaquie sur http://historie.hokej.cz/.
  8. (fr) Résultat des matchs internationaux de 1993 sur http://hockey365.celeonet.fr.
  9. (cs) Liste des matchs de 1996 de la République tchèque sur http://hokej.hansal.cz/.
  10. (sk) Article sur http://hokej.zlin.cz/.
  11. (sk) Interview de Stavjaňa suite à son renvoi du HK Nitra sur http://www.hknitra.sk.
  12. (sv) Staff de l'équipe sur http://www.hkdukla.sk/.
  13. (sk) Article sur http://timeout.denniksport.sk/.
  14. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]