Aloinopsis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aloinopsis Schwantes est un genre de plante dicotylédone de la famille des Aizoaceae, originaire d'Afrique australe.

Le terme Aloinopsis signifie « ressemblant à une Aloe » en référence à l'aspect de minuscule aloès de certains membres du genre.

Protologue et Type nomenclatural[modifier | modifier le code]

Aloinopsis Schwantes, in Z. Sukkulentenk. 2: 177 (1926)

Type : Aloinopsis aloides (Haw.) Schwantes (Mesembryanthemum aloides Haw.) ; Lectotypus [Bullock, in Kew Bull. : 156 (1938)]

Caractères généraux [1],[2],[3],[4][modifier | modifier le code]

Les membres du genre Aloinopsis sont des plantes vivaces miniatures, mimétiques, en touffe serrée ramifiée à la base, aux racines tubéreuses, d'aspect assez divers.

  • Phyllotaxie : opposée-décussée ; entrenœuds courts, non visibles.
  • Feuilles : succulentes ; spatulées ou lancéolées, à extrémité souvent renflée en massue, à carène peu ou pas marquée ; épiderme plus ou moins texturé et irrégulièrement verruqueux, parfois pubescent ; coloris variable.
  • Fleurs : solitaires ; taille moyenne ; odorante (odeur de miel) ; 5-6 sépales ; pétaloïdes en 2 ou 3 cycles, de jaune à rose, avec parfois une ligne médiane sombre ; staminode absents ; cycle nectarien présent ; androcée conique ou en faisceau, base des filets papileuse ; gynécée de 6 à 14 loges ; placentation pariètale.
  • Fruit : capsule à dessus plat ou légèrement convexe ; valves à carènes parfois discrètement pileuses ; loges complètement couvertes, sans tubercules obturateurs.
  • Période de floraison : fin de l'hiver et début du printemps. Les fleurs s'ouvrent en fin d'après-midi.

_______

Nb : Le genre Aloinopsis est morphologiquement assez proche de Nananthus N.E.Br. , dont il se distingue essentiellement par ses graines ovées (à faces plates chez Nananthus) et de Titanopsis Schwantes dont il se distingue par ses pétales souvent marqués d'une ligne médiane (toujours absente chez Titanopsis). D'ailleurs, les croisements intergénériques sont possibles.

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Mise en culture[modifier | modifier le code]

Les membres du genre Aloinopsis sont de culture plutôt facile en situation très lumineuse[2]. Ils sont néanmoins facilement attaqués par les tétranyques et les cochenilles farineuses et leurs racines tubérisées sont assez sensibles à la pourriture[2],[4].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. (en) H Herre, The genera of the Mesembryanthemaceae, Cape Town, Tafelberg-Uitgewers Beperk,‎ 1971, 316 p. (ISBN 0-624-00002-8 et 978-0-624-00002-0, OCLC 533426)
  2. a, b, c, d, e et f (en) Gideon Smith et al., Mesembs of the world, Pretoria, Briza Publications,‎ 1998, 405 p. (ISBN 1-875-09313-3 et 978-1-875-09313-7, OCLC 40830354)
  3. (de) Ernst J. van Jaarsveld (trad. Pascale Adeline / Urs Eggli), Aizoaceae : Mittagsblumen Südafrikas, Stuttgart u.a, Ulmer,‎ 2004, 239 p. (ISBN 978-2-841-38224-8 et 978-3-800-14186-9, OCLC 249231013)
  4. a et b S.A. Hammer (1995) ; « Mastering the art of growing mesembs », in Cact. Succ. Journ. (USA), 67(4). (traduction en ligne)