Abbaye de Tilty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Tilty
Image illustrative de l'article Abbaye de Tilty
Les seuls restes actuels de l'abbaye

Diocèse Diocèse de Chelmsford
Patronage Sainte Marie
Numéro d'ordre (selon Janauschek) CCCXLVI (346)[1]
Fondation 22 septembre 1153
Début construction 16 mars 1188
Fin construction 1221
Dissolution 1536
Abbaye-mère Abbaye de Warden
Lignée de Abbaye de Clairvaux
Abbayes-filles Aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style Architecture romane
Protection Monument classé (le 7 février 1952 sous le numéro 122125)[2]

Coordonnées 51° 54′ 56″ N 0° 19′ 32″ E / 51.915437673903, 0.3255503119793451° 54′ 56″ Nord 0° 19′ 32″ Est / 51.915437673903, 0.32555031197934  [3]
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Essex
District Uttlesford
Ville Great Dunmow (en)

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Abbaye de Tilty

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Tilty

Géolocalisation sur la carte : Essex

(Voir situation sur carte : Essex)
Abbaye de Tilty

L’abbaye de Tilty est une ancienne abbaye cistercienne située dans le village de Great Dunmow (en) (dans le comté d'Essex), en Angleterre. Comme la plupart des abbayes britanniques, elle a été fermée par Henry VIII durant la campagne de dissolution des monastères.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'abbaye est fondée par Maurice FitzGerald (appelé aussi Maurice Fitz Geoffrey) et son suzerain, Robert de Ferrières, premier comte de Derby, en 1153[4], qui font venir douze moines et un abbé de l'abbaye de Warden. La charte de fondation est confirmée le 3 février 1199 par Richard Cœur de Lion[5].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

La construction de l'abbaye commence le 16 mars 1188, et l'abbatiale est consacrée avant la fin de l'abbatiat de Simon, c'est-à-dire en 1214. Mais, le jour de Noël 1215, les soldats du Prince Jean envahissent, pillent et détruisent la toute nouvelle église[6], qui doit entièrement être rebâtie. La consécration de la seconde église abbatiale n'intervient donc qu'en 1221[4].

Au XIVe siècle, l'abbaye est prospère et des plans sont formés pour agrandir encore l'église abbatiale. Ceux-ci ne sont cependant jamais réalisés, car le monastère est touché de plein fouet par la Peste noire en 1348[7].

Liste des abbés connus de Tilty[modifier | modifier le code]

  • Auger, attesté vers 1170 ;
  • Simon, attesté en 1188, mort en 1214 ;
  • Walter, attesté en 1219 et en 1230 ;
  • Robert, attesté en 1247, 1264 et 1267 ;
  • Nicholas, attesté en 1272 et 1278 ;
  • Adam, attesté en 1295 ;
  • Edmund, attesté en 1318 ;
  • John de Warden, attesté en 1347 ;
  • Richard Chishull, attesté vers 1370 ;
  • William ;
  • Thomas, attesté en 1401 et 1411 ;
  • John Cresshale, se retire vers 1420 ;
  • John Curteys, attesté en 1430 et 1435 ;
  • Simon Pakenham or Pabenham, attesté en 1438 ;
  • John, attesté en 1453 et en 1458 ;
  • Thomas Thakeley, attesté en 1465 ;
  • John, attesté en 1487 ;
  • Richard, attesté en 1501 et 1504 ;
  • John Oxford, attesté en 1504 ;
  • John London, élu en 1515 ;
  • Roger Beverley, élue en 1517, déposé en 1530 ;
  • Edmund Emery, élu 1530, se retire en 1532 ou 1533 ;
  • John Palmer, élu en 1532 ou 1533[5].

Dissolution du monastère[modifier | modifier le code]

Le 3 mars 1536, comme l'immense majorité des monastères britanniques, à la suite de la rupture entre Henry VIII et l'Église catholique, l'abbaye de Tilty est fermée lors de la campagne de dissolution des monastères. Elle est entièrement détruite en 1587[4].

L'abbaye[modifier | modifier le code]

L'abbaye était située sur un affluent de la rivière Chelmer (en)[6]. Elle était organisée suivant le classique plan cistercien : cloître entouré de l'église abbatiale, des lieux de vie et du réfectoire. L'abbatiale mesurait 52 mètres de longueur et 27 mètres de largeur au transept[7].

Les actuels propriétaires sont M. et Mme. Pedley[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ 1877, 491 p. (lire en ligne), p. 211.
  2. (en) « Ruins of Tilty Abbey of St Mary, Tilty », sur http://www.britishlistedbuildings.co.uk/, British Listed Buildings (consulté le 2 décembre 2013).
  3. « Tilty », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 2 décembre 2013).
  4. a, b et c (en) « Tilty Abbey and Church - Saturday 4th December 2010 », sur http://www.archaeologyuk.org/, Council for British Archaeology,‎ 4 décembre 2010 (consulté le 2 décembre 2013).
  5. a et b « Houses of Cistercian monks — 11. Abbey of Tilty », sur http://www.british-history.ac.uk, British History (consulté le 2 décembre 2013).
  6. a et b (en) « Cistercian Abbeys: Tilty », sur http://cistercians.shef.ac.uk/, Ordre cistercien en Angleterre,‎ 4 décembre 2010 (consulté le 2 décembre 2013).
  7. a et b (en) David Ross, « Tilty Church and Abbey », sur http://www.britainexpress.com/, Britain Express (consulté le 2 décembre 2013).
  8. Oxford Archaeology 2011, « Summary », p. 8.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Philip George Murgatroyd Dickinson 1963] (en) Philip George Murgatroyd Dickinson, Tilty Abbey and the Parish Church of St. Mary the Virgin, Essex : A Short History and Description, Church of St. Mary the Virgin,‎ 1963, 20 p. ;
  • [Oxford Archaeology 2011] (en) Tilty Abbey, Essex : detailed survey of a Cistercian abbey and investigation of its wider landscape setting : Earthwork, topographical and geophysical survey, Oxford, Oxford Archaeology,‎ août 2011, 130 p. (lire en ligne)