A.E.W. Mason

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mason.

A.E.W. Mason

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Alfred Edward Woodley Mason

Nom de naissance Alfred Edward Woodley Mason
Activités Romancier, politicien, espion
Naissance 7 mai 1865
Camberwell, Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 22 novembre 1948 (à 83 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman d'aventures,
roman policier, roman historique

Œuvres principales

Alfred Edward Woodley Mason (Camberwell, Londres, 7 mai 1865 - Londres, 22 novembre 1948)[1] est un écrivain et homme politique britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Dulwich et Oxford et se tourne rapidement vers le théâtre[2]. Cette expérience laissera des traces, puisqu'il écrira plus tard quelques pièces de théâtre. Élu député libéral du Parlement en 1906, il quitte la politique dès la fin de son mandat. Homme d'action, il préfère, pendant la Première Guerre mondiale, s'engager dans la marine et participer à des missions d'espionnage, notamment en Espagne, au Maroc et au Mexique.

Il aborde l'écriture dès la vingtaine, mais publie seulement à partir de 1895. Auteurs de romans historiques et de romans d'aventures, il s'est aussi intéressé au roman policier. Parmi ses livres traduits en français figurent notamment un classique du roman d'aventures, Les Quatre Plumes blanches (The Four Feathers, 1902) [3], et Le Trésor de la villa rose (At the Villa Rose, 1910), un roman policier réputé dans lequel apparaît pour la première fois l'inspecteur Gabriel Hanaud de la Sûreté et Monsieur Ricardo, son acolyte et le narrateur de ses exploits dans quatre autres romans et trois nouvelles.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • A Romance of Wastdale (1895)
  • The Courtship of Maurice Buckler (1896)
  • Lawrence Clavering (1897)
  • The Philanderers (1897)
  • Parson Kelly (1899) (avec Andrew Lang)
  • The Watchers (1899)
  • Clementina (1901)
  • The Four Feathers (1902)
  • The Truants (1904)
  • Running Water (1906)
  • The Broken Road (1907)
  • At the Villa Rose (1910)
  • Miranda of the Balcony (1911)
  • The Turnstile (1912)
  • The Witness for the Defence (1913)
  • The Affair at the Semiramis Hotel (1917)
  • The Summons (1920)
  • The Winding Stair (1923)
  • The House of the Arrow (1924)
  • No Other Tiger (1927)
  • The Prisonner in the Opal (1928)
  • The Dean's Elbow (1930)
  • The Three Gentlemen (1932)
  • The Sapphire (1933)
  • The Wouldn't Be Chessmen (1935)
  • Fire Over England (1936)
  • The Drum (1937)
  • Konigsmark (1938)
  • Musk and Amber (1942)
  • The House in Lordship Lane (1946)
  • The Crystal Trench (2001), roman posthume

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres de A.E.W. Mason
  • Les Quatre Plumes blanches (The Four Feathers),
    • Paris, Éditions Juven, 1907 ;
    • Paris, Intercontinentale du livre, 1956 ;
    • Paris, Walter Beckers, 1976 ;
    • Paris, Phébus, 1991 ;
    • Paris, 10/18, 1994
  • La Route interrompue (The Broken Road),
    • Paris, Pierre Laffite, 1910
  • L'Eau vive (Running Water),
    • Paris, Nelson, 1915 ;
    • Paris, Nabu Press, 2012
  • Le Témoin de la défense (The Witness for the Defence),
    • Paris, Albin Michel, 1921
  • Les Guetteurs (The Watchers),
    • Paris, Larousse, coll. Contes et romans pour tous, 1929
  • Le Trésor de la Villa Rose (At the Villa Rose),
    • Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque, 1930, réédition 1995
  • L'Affaire du Sémiramis (The Affair at the Semiramis Hotel),
    • « in » La Mélodie de la mort, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque, 1932
Note : Nouvelle de A.E.W. Mason publiée à la suite d'un roman de Edgar Wallace

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]