500 miles d'Indianapolis 1976

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les 500 miles d'Indianapolis 1976, organisés le dimanche 30 mai 1976 sur l'Indianapolis Motor Speedway, ont été remportés par le pilote américain Johnny Rutherford sur une McLaren-Offenhauser.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Ligne Intérieur Milieu Extérieur
1 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Drapeau : États-Unis Tom Sneva
2 Drapeau : États-Unis Al Unser Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Drapeau : États-Unis Pancho Carter
3 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II
4 Drapeau : États-Unis Larry Cannon Drapeau : États-Unis Mike Mosley Drapeau : États-Unis Bobby Unser
5 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Drapeau : États-Unis Johnny Parsons Drapeau : États-Unis John Martin
6 Drapeau : États-Unis Dick Simon Drapeau : Australie Vern Schuppan Drapeau : États-Unis Bill Puterbaugh
7 Drapeau : États-Unis Mario Andretti Drapeau : États-Unis Jerry Grant Drapeau : États-Unis Billy Scott
8 Drapeau : États-Unis Salth Walther Drapeau : États-Unis Steve Krisiloff Drapeau : États-Unis Al Loquasto
9 Drapeau : États-Unis Spike Gehlausen Drapeau : États-Unis Larry McCoy Drapeau : États-Unis George Snider
10 Drapeau : États-Unis Bob Harkey Drapeau : États-Unis Sheldon Kinser Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby
11 Drapeau : Royaume-Uni David Hobbs Drapeau : États-Unis Tom Bigelow Drapeau : États-Unis Jan Opperman

La pole a été réalisée par Johnny Rutherford à la moyenne de 188,957 mph (304,097 km/h). Le meilleur temps des qualifications est quant à lui à mettre à l'actif de Mario Andretti avec une moyenne de 189,404 mph (304,816 km/h).

Classement final[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote Voiture Tours Temps/Abandon
1 Drapeau : États-Unis Johnny Rutherford McLaren-Offenhauser 102
2 Drapeau : États-Unis A. J. Foyt Coyote-Foyt 102  
3 Drapeau : États-Unis Gordon Johncock Wildcat-DGS 102  
4 Drapeau : États-Unis Wally Dallenbach Wildcat-DGS 101  
5 Drapeau : États-Unis Pancho Carter Eagle-Offenhauser 101  
6 Drapeau : États-Unis Tom Sneva McLaren-Offenhauser 101  
7 Drapeau : États-Unis Al Unser Parnelli-Cosworth 101  
8 Drapeau : États-Unis Mario Andretti McLaren-Offenhauser 101  
9 Drapeau : États-Unis Salt Walther McLaren-Offenhauser 100
10 Drapeau : États-Unis Bobby Unser Eagle-Offenhauser 100  
11 Drapeau : États-Unis Lloyd Ruby Eagle-Offenhauser 100  
12 Drapeau : États-Unis Johnny Parsons Eagle-Offenhauser 98  
13 Drapeau : États-Unis George Snider Eagle-Offenhauser 98  
14 Drapeau : États-Unis Tom Bigelow Eagle-Offenhauser 98  
15 Drapeau : États-Unis Mike Mosley Eagle-Offenhauser 98
16 Drapeau : États-Unis Jan Opperman Eagle-Offenhauser 97
17 Drapeau : États-Unis Larry Cannon Eagle-Offenhauser 97
18 Drapeau : Australie Vern Schuppan (R) Eagle-Offenhauser 97
19 Drapeau : États-Unis Sheldon Kinser Dragon-Offenhauser 97
20 Drapeau : États-Unis Bob Harkey Kingfish-Offenhauser 97
21 Drapeau : États-Unis John Martin Dragon-Offenhauser 96  
22 Drapeau : États-Unis Bill Puterbaugh Eagle-Offenhauser 96
23 Drapeau : États-Unis Billy Scott (R) Eagle-Offenhauser 96  
24 Drapeau : États-Unis Steve Krisiloff Eagle-Offenhauser 95
25 Drapeau : États-Unis Al Loquasto (R) McLaren-Offenhauser 95
26 Drapeau : États-Unis Larry McCoy Rascar-Offenhauser 91
27 Drapeau : États-Unis Jerry Grant Eagle-AMC 91
28 Drapeau : États-Unis Gary Bettenhausen Eagle-Offenhauser 52 turbo
29 Drapeau : Royaume-Uni David Hobbs McLaren-Offenhauser 10 fuite d'eau
30 Drapeau : États-Unis Roger McCluskey Lightning-Offenhauser 8 accident
31 Drapeau : États-Unis Bill Vukovich II Eagle-Offenhauser 2 mécanique
32 Drapeau : États-Unis Dick Simon Vollstedt-Offenhauser 1 mécanique
33 Drapeau : États-Unis Spike Gehlausen (R) McLaren-Offenhauser 0 pression d'huile

Un (R) indique que le pilote était éligible au trophée du "Rookie of the Year" (meilleur débutant de l'année), attribué à Vern Schuppan.

À noter[modifier | modifier le code]

La course a été arrêtée par la pluie au 103e tour. Les officiels ont pris en compte le classement à l'issue du tour précédent. Il s'agit de l'édition la plus courte des 500 miles d'Indianapolis.

Sources[modifier | modifier le code]